Mieux comprendre le système universitaire aux États-Unis

La plupart des étudiants étrangers ont du mal à comprendre le système universitaire des États-Unis. Les États-Unis comptent plus de 5,300 universités et collèges qui sont différents des autres systèmes dans le monde. Il est donc important de comprendre le fonctionnement de ces écoles si vous envisagez d’en fréquenter une. Cet article vous donnera un aperçu de ce que vous devez savoir sur l’université avant de vous inscrire à votre premier semestre à l’étranger dans l’espoir d’étudier dans l’un de ces établissements.

Quid du système d’enseignement supérieur aux États-Unis ?

Le premier cycle (bachelor’s degree/associate’s degree)

Aux États-Unis, il faut quatre ans pour obtenir un bachelor’s degree (équivalent de la licence). La plupart des programmes exigent des étudiants qu’ils suivent des cours tels que l’histoire, les méthodes économétriques, la conception technique et la chimie. Bien que certaines universités proposent également des formations professionnelles, la plupart des cours sont dispensés par des professeurs de premier cycle ou d’enseignement général ayant des connaissances approfondies pour proposer un large éventail d’intérêts dans toutes les disciplines. L’objectif est de former les capacités de réflexion par défaut et les capacités de compréhension des concepts des étudiants par le biais d’un apprentissage interdisciplinaire afin qu’ils puissent mieux s’adapter aux besoins du développement futur.

Lire également : Pourquoi un master de Droit en alternance est-il une bonne formule ?

Le deuxième cycle (Master)

En plus des exigences académiques générales pour les masters, il existe des exigences linguistiques spécifiques pour les programmes enseignés en anglais. Les étudiants doivent passer un test d’anglais tel que le TOEFL ou l’IELTS. Certaines universités ne permettent aux étudiants d’obtenir leur diplôme qu’après avoir obtenu une autorisation spéciale de leur conseiller pédagogique. Les masters peuvent être obtenus en deux ans sans rédaction de thèse.

Le troisième cycle (Doctorat)

Certaines universités américaines imposent des restrictions par domaine d’études pour les programmes de doctorat. Dans certains départements, les professeurs ne peuvent accepter comme candidats au doctorat que les étudiants qui ont déjà des réalisations considérables en matière de recherche ou des antécédents de publication. Les exigences en matière de crédits de cours varient selon les départements et les universités. L’obtention du diplôme nécessite un oral de thèse et un processus de soumission de la dissertation sous la supervision d’un professeur.

A voir aussi : S'équiper pour la rentrée scolaire : les indispensables

Au niveau du premier cycle universitaire, les étudiants commencent généralement à partir de 18 ans. Dans certains cas, les étudiants qui ont obtenu leur diplôme d’études secondaires peuvent s’inscrire directement dans une université ou un collège pour poursuivre leurs études sans passer d’examen d’entrée si leurs notes sont bonnes. Pour obtenir un master ou un doctorat, il faut d’abord s’inscrire à un programme de licence, puis suivre les cours requis pour obtenir le diplôme dans un certain délai.

Pour des informations supplémentaires, visitez le site Lycée pour tous.

Calendriers académiques aux États-Unis

L’année universitaire des universités américaines est divisée en deux semestres. Elle dure généralement neuf mois, de fin août/début septembre à mai ou juin, avec des vacances entre chaque semestre.  Afin d’encourager les étudiants à s’engager dans des travaux d’éducation et de recherche pendant leur pause, l’université laisse du temps aux étudiants pour préparer les cours après l’ouverture des classes. Il existe plusieurs types de cours : cours à temps plein, cours à temps partiel, cours en ligne, cours du soir et cours modulaires. Cependant, les cours du soir et les cours modulaires ont généralement certaines conditions préalables. Les cours dans les écoles publiques sont généralement dispensés du lundi au vendredi. Parallèlement, il peut y avoir des activités de formation supplémentaires le samedi ou le dimanche pour certaines filières qui nécessitent des applications pratiques, comme l’ingénierie ou la médecine.

Échelles de notation Calendriers universitaires aux États-Unis

Les échelles de notation des universités américaines sont principalement A, B, C, D (réussite/échec, allant jusqu’à F mais cette note est rarissime), ou des annotations lettre-signe (par exemple : A+, A, A-, B+, B, etc.). Les étudiants qui échouent à un examen peuvent choisir de le repasser ou de ne pas le repasser dans le temps limité de la période fixée. La note de passage est généralement plus élevée que dans les autres pays. Il est normal que les étudiants aient une note inférieure au niveau C dans certains cours lorsqu’ils entrent à l’université ou au collège. Lorsque la moyenne cumulative d’un étudiant atteint un certain niveau, l’école lui permet généralement d’obtenir une licence ou un master.