Combien coute un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences permet d’analyser et d’évaluer les compétences professionnelles et personnelles d’une personne. Ce dispositif est ouvert à toute personne active, et ce, peu importe sa situation professionnelle. Réaliser un bilan de compétence présente un coût. Dans cet article, on va faire le point sur le coût de ce bilan.

A lire également : Quelles compétences doit avoir un ingénieur ?

Le bilan de compétences en quelques mots

Le bilan de compétences peut être défini comme un dispositif individuel d’accompagnement qui facilite l’évolution professionnelle. Pour ce faire, on fait le point sur le parcours professionnel de l’intéressé, on analyse ses compétences professionnelles et personnelles ainsi que ses aptitudes et motivations.

Après ce bilan, on remettra un plan d’action pour que la personne puisse cadrer son projet professionnel ou suivre une formation. C’est un coach en gestion qui accompagnera le concerné dans ce bilan. Si vous souhaitez faire un bilan de compétences à Lille ou Villeneuve d’Ascq, le cabinet Irisis peut vous épauler.

Lire également : Comment se faire payer en ligne ?

Le bilan de compétences, une démarche payante

Pour faire ce bilan de compétences, vous devez payer. Toutefois, son coût est variable. Les organismes qui sont chargés de le réaliser peuvent fixer son prix. Ce coût peut aller de 1500 à 3000 euros. Les personnes qui se présentent pour ce bilan de compétences ne paieront pas la même somme, car pour définir ce coût, on prendra en compte votre situation professionnelle et le détail des prestations. Rassurez-vous : ce n’est pas le bilan affichant le prix le plus élevé qui offre le meilleur accompagnement. En tout cas, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de différents centres et demandez des devis.

Financer son bilan de compétences

1500 euros, ce n’est pas rien et c’est un prix qui n’est pas à la portée de tous. Si vous tenez à réaliser ce bilan de compétences, sachez que sa réalisation peut être financée :

  • Par la société où vous travaillez maintenant. Votre employeur peut payer les 1500 euros si ce bilan de compétences entre dans le plan de développement des compétences ou de reclassement de l’entreprise,
  • Par votre CPF ou votre compte personnel de formation. Dès que votre crédit est suffisant, vous pouvez payer le bilan de compétence avec celui-ci, et ce, même si vous êtes demandeur d’emploi,
  • Par l’aide individuelle à la formation proposée par Pôle emploi.

Salarié en CDI ou en CDD, la prise en charge du bilan de compétences

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, ce bilan de compétences peut être pris en charge par l’employeur. Dans ce cas, vous devez informer de votre démarche l’employeur ou le service des ressources humaines. Si ce bilan de compétence entre dans le plan de développement de compétences de l’entreprise, il ne doit pas avoir de problèmes : vous pouvez espérer une réponse favorable. L’entreprise pourra ainsi prendre en charge intégralement ou partiellement les frais liés au bilan de compétences. Il faut comprendre qu’il s’agit là d’une proposition de votre employeur et vous avez dix jours pour l’accepter ou le refuser.

Si la proposition de votre employeur ne vous convient pas ou si le bilan de compétence n’est pris en charge que partiellement par l’entreprise, vous pouvez aussi utiliser les droits sur votre compte personnel de formation. Au cas où vous comptez faire le bilan pendant les heures de travail, il faudra informer votre employeur ou trouver un accord avec lui pour qu’il vous libère. Si vous ne voulez pas le mettre au courant, faites le bilan de compétences en dehors des heures de travail ou déposez un congé.

Sachez que votre dossier sera tenu confidentiel : votre employeur ne saura pas que vous avez réalisé cette démarche et il ne connaîtra pas non plus les résultats. Si vos droits au titre du CPF ne sont pas suffisants ou si votre employeur ne peut pas prendre en charge intégralement les frais, vous pouvez toujours payer vous-même le reste du coût du bilan de compétence.

Demandeur d’emploi, comment payer ce bilan de compétences ?

Les demandeurs d’emploi peuvent financer le bilan de compétence avec l’aide individuelle à la formation de Pôle Emploi. Pour ce faire, il faut en parler avec un conseiller. Il faut aussi comprendre que cet organisme peut financer tout ou une partie des frais.

Pendant les horaires de réalisation du bilan de compétences, le demandeur d’emploi aura toujours son allocation de chômage. Si vous venez d’ailleurs de perdre votre emploi, le conseiller qui vous a reçu au Pôle Emploi s’activera pour mobiliser rapidement les fonds pour que vous puissiez faire le bilan pendant cette période de chômage.

Sachez également que Pôle Emploi peut également refuser de financer votre bilan de compétences. En cas de refus, vous pouvez toujours utiliser vos crédits sur le compte personnel de formation. Vous pouvez également payer de votre poche ce bilan. Pour trouver la prestation la moins chère, contactez plusieurs centres, et même ceux qui ne sont pas dans votre région. En effet, le prix peut être moins élevé dans certaines régions.