Freelances, comment prendre des notes avec la méthode Zettelkasten ?

Vous êtes freelance et vous cherchez à développer vos compétences ? Vous souhaitez optimiser votre prise de notes ? Lorsque vous devez reprendre vos idées pour créer un contenu, vous vous perdez dans toutes vos feuilles ? Vous pouvez gagner un temps précieux en organisant votre prise de notes pour que le recueil des informations nécessaires se fasse plus rapidement. Comme toute compétence transversale, la prise de note possède ses méthodes, et donc son apprentissage propre. Rassurez-vous : on ne part jamais de zéro. Vous avez déjà certainement des acquis sur lesquels vous pourrez vous reposer. Découvrez comment optimiser vos prises de notes pour la rendre plus rapide, plus compréhensible à la relecture et plus synthétique.

La méthode Zettelkasten de Niklas Luhmann

Comment effectuer une prise de note avec la méthode Zettelkasten ? Écrire au fil de vos lectures, c’est bien. Organiser vos fiches, c’est mieux ! Une idée gagne en amplitude lorsqu’elle est connectée à d’autres idées. Noter vos notions au fur et à mesure et les stocker ainsi, de manière chronologique, ne vous permettra pas de dégager tout le potentiel intellectuel de vos lectures. L’inventivité nécessaire à la création de contenus (articles, podcasts…) naît dans l’association des idées. La création d’une organisation autour des liens entre vos fiches et des mots-clés vous permettra d’avoir un recours rapide et simple à l’information. Ne vous perdez plus dans vos notes !

A découvrir également : Envisager un séjour linguistique, c'est vraiment bénéfique

Enregistrez vos idées

De nos jours, avoir un papier et un crayon sous la main n’est plus évident. Il y a plus de chances que vous ayez votre smartphone en permanence sur vous qu’un crayon. Servez-vous d’une application de prise de notes dès qu’une idée vous vient : souvent fugace, il est nécessaire d’en garder une trace. Écrire sur smartphone est fastidieux, mais une grande majorité des applications de notes possède une fonctionnalité d’enregistrement vocale. Gardez une trace orale de votre idée, nommez-la et c’est en mémoire ! De plus, vous pourrez assigner des couleurs ou des étiquettes vous permettant de classer et de retrouver facilement vos idées. 

A voir aussi : 5 conseils pour un brainstorming pertinent