Une formation pour devenir détective privé

Devenir un détective privé demande la possession d’un certain nombre d’attributs et de talents. C’est pour cela qu’il est important de suivre une formation dans ce domaine. Une ancienne inspectrice de police spécialisée en sciences criminelles a ouvert un cabinet de formation continue pour ceux qui aspirent à embrasser ce métier.

Un bon nombre d’agents de recherches s’inscrivent au centre de formation

C’est à Vannes que se trouve le cabinet de formation pour ceux qui aspirent à devenir détectives privés. Des agents de recherches viennent de Paris à Marseille pour se rendre à l’école de formation au métier de détective privé mise en place par l’ancienne inspectrice Ginette Bizeul. Un bon nombre de détectives a décidé de suspendre les activités pour se parfaire avec la formation.
Ces détectives vont suivre une première session qui dure une semaine, et qui se déroule dans une galerie commerciale de l’avenue Victor Hugo. Il s’agit d’un centre de formation qui a vu le jour depuis 2014. Ginette Bizeul qui est âgée d’une soixantaine d’années a mis en place cet établissement qui est un laboratoire d’études et d’investigations en sciences criminelles.

A découvrir également : Vos mails d'absence révèlent quel employé vous êtes

Une volonté d’assainissement du métier

La créatrice de ce centre de formation rappelle que le métier de détective privé avait une réputation un peu fumeuse. Les méthodes de filature qui étaient utilisées laissaient également à désirer. C’est pour cela qu’elle a décidé de participer à une meilleure formation des détectives privés.
Ces derniers doivent pouvoir être capables de facilement trouver des preuves, à la manière des agents d’Investiga France. Ginette rappelle qu’un détective n’a pas besoin de se parer d’un manteau et d’un chapeau comme c’est le cas avec les personnages représentant des détectives privés dans les films.
Pour elle, un détective doit avoir un profil lambda, un profil qui fait penser à un simple citoyen.

A lire en complément : Comment se former pour devenir maître-crêpier

Lab’Crim, le nom de l’école de formation

Cette école de formation qui a été mise en place, et qui participe à une meilleure formation des détectives privés porte le nom de Lab’Crim. Des anciens gendarmes ou policiers ont même décidé de consacrer une partie de leur temps au suivi de cette formation. Il s’agit d’une formation qui se limite à 35 heures sur 6 jours.

Certains de ces agents qui suivent la formation se disent satisfaits du centre de formation mise en place par Ginette Bizeul. C’est le cas de Bruno, qui a fait 17 ans de métier, et qui précise que les jeunes qui veulent se former au métier d’investigateur doivent maintenant suivre une longue formation. Ce qui n’est pas le cas avec le centre de Ginette.