Freelance : 5 indispensables pour se lancer

Le freelancing est le domaine qui attire de plus en plus de monde depuis quelques années. S’il est vrai que cela présente d’énormes avantages, il est nécessaire de se préparer avant de s’y aventurer. Une bonne préparation et une organisation bien faite seront les piliers de votre nouveau monde de travail en freelance.

Bien choisir votre cadre juridique

Statut juridique

A voir aussi : Les 4 ingrédients d'un «Secret Santa» réussi au bureau

Le choix du cadre juridique dans lequel vous désirez évoluer va déterminer l’importance de votre activité en tant que freelance. Dans le domaine, le statut de freelance peut revêtir plusieurs formes dont les plus connues sont les entreprises individuelles et les entreprises unipersonnelles. Dans le cadre des entreprises individuelles, vous avez le choix entre l’entreprise individuelle, l’entreprise individuelle à responsabilité limitée et le régime d’autoentrepreneur.

Quant au domaine des entreprises unipersonnelles, vous avez le choix entre l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée et la société par actions simplifiée unipersonnelle. Demander l’accompagnement d’un professionnel vous permettra de faire un choix judicieux. Par ailleurs, si vous désirez vous former, vous devez veiller à remplir les formalités pour devenir formateur freelance.

A voir aussi : Vera, le robot recruteur... licencié par ses employeurs

Avoir un compte bancaire professionnel

Pour un freelance, il est important d’avoir un compte bancaire professionnel détaché de son compte personnel. C’est sur le compte dédié à son activité qu’il est tenu d’effectuer toutes les transactions qui s’y rapportent. Cela peut lui permettre de mieux gérer sa comptabilité. L’ouverture d’un compte bancaire professionnel vous évite aussi de toucher involontairement l’argent dédié au développement de votre activité par exemple. Ce compte vous donne également un peu plus de crédibilité auprès des clients.

Savoir définir son lieu de travail

Le piège lorsque l’on est freelance est de croire qu’il est possible de travailler depuis chez soi. Bien évidemment, rien ne vous empêche de travailler depuis votre canapé ou votre lit, mais votre productivité va en prendre un coup. L’idéal est de sortir de votre domicile. Cela vous empêche d’être dérangé par les bruits communs à une maison. Vous pouvez louer un bureau dans un espace de coworking ou dans un autre lieu dédié. Cela vous permettra d’être un peu plus concentré sur les tâches que vous avez à faire au quotidien.

Bien organiser son temps

Travailler en freelance demande une sérieuse gestion de votre temps. Vous devez consacrer du temps aux tâches que vous aurez à gérer, mais vous devez également vous donner du temps. Votre vie personnelle doit être démarquée de celle professionnelle par une organisation sérieuse de votre temps. Vous pouvez par exemple décider de travailler durant 5 jours par semaine ; vos week-ends seront consacrés à votre vie personnelle. Vous pouvez également décider de travailler uniquement en journée et de consacrer vos soirées à votre vie personnelle.

Éviter l’isolement

Isolement freelance

Travailler en tant que freelance vous expose à l’isolement. Vous risquez de passer de nombreuses heures loin de votre entourage afin de répondre convenablement aux attentes de vos clients. La plus grosse erreur est de s’y plaire. Vous devez maintenir les connexions avec vos proches et votre entourage. Pour garder les connexions humaines, vous pouvez privilégier les rencontres tête à tête aux discussions en ligne avec les clients. Vous choisissez un cadre idéal pour discuter du travail dans les meilleures conditions.