Les métiers de la pâte : pâtissier ou boulanger, comment choisir ?

Les métiers de la pâte requièrent de la créativité, de la passion et un zeste de curiosité. De plus, les débouchés ne manquent pas. Quoi qu’il en soit, les métiers de boulanger et de pâtissier sont rythmés par les saisons, les fêtes et autres événements. Découvrez comment déterminer votre choix de carrière entre les deux.

Quelle est la différence entre un pâtissier et un boulanger ?

Nombreux sont ceux qui aspirent à faire carrière dans les métiers de la pâte. Techniquement, le boulanger travaille les pâtes fermentées qui contiennent de la levure ou du levain. Il réalise de ce fait toutes sortes de pains et des viennoiseries comme les croissants, les pains au chocolat, les brioches, etc. Le pâtissier, quant à lui, se focalise sur le sucré :

A découvrir également : Comment travailler au Canada sans diplôme ?

  • les gâteaux,
  • les crèmes,
  • les entremets,
  • la confiserie, les glaces.

Ces métiers requièrent un certain niveau d’expertise, de la motivation et de l’ambition. C’est pourquoi il est nécessaire de réussir son CAP pâtissier en tant que candidat libre ou de suivre un cursus basé sur la boulangerie. Pour le côté pratique, certaines formations permettent de démarrer une carrière tout en poursuivant ses études.

Comment décider quelle carrière vous convient le mieux : pâtissier ou boulanger ?

Les formations en vue de l’obtention d’un CAP sont adaptées notamment aux personnes désireuses de changer de métier. Les programmes sont élaborés afin de répondre aux attentes de différents profils. Néanmoins, il n’est pas toujours évident de décider de la carrière qui vous convient le mieux entre boulanger ou pâtissier. Pour ce faire, le mieux serait de faire un petit tour d’horizon sur les débouchés. Après un CAP boulanger, les possibilités d’insertion professionnelle ne manquent pas. Vous pouvez faire carrière dans la fabrication de viennoiserie et de pains, ouvrir votre propre commerce, voire devenir chef boulanger.

A découvrir également : Les nouveaux métiers du développement durable

En ce qui concerne une carrière dans la pâtisserie, elle convient davantage aux passionnés de gourmandises sucrées. C’est un secteur particulièrement dynamique où il convient d’innover en permanence. Une fois son diplôme en poche et après plusieurs années d’expérience, le pâtissier peut aspirer à des postes à responsabilité comme chef de partie, responsable de laboratoire, responsable en grande surface, chocolatier-confiseur, glacier, etc. De plus, de nombreux pâtissiers s’épanouissent en tant que traiteurs.

formation CAP pâtissier

Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque choix de carrière ?

Les métiers de la pâte sont particulièrement exigeants, voire rigoureux, mais passionnants. Le pâtissier est un artiste qui use de ses talents pour créer des gourmandises. Pour réussir dans ce domaine, il faut avoir plusieurs qualités, dont la résistance, le sens de l’organisation, la minutie, l’hygiène et le sens du relationnel. Le quotidien du boulanger n’est pas de tout repos. Ce métier implique des horaires contraignants puisqu’il faut travailler la nuit, les week-ends ainsi que les jours fériés. La journée d’un boulanger débute à 4 ou 5 heures du matin. Toutefois, il s’agit d’un métier passionnant qui offre plusieurs possibilités de carrière à l’international. Ajoutez-y les échanges avec les clients, ainsi que la possibilité d’ouvrir votre propre commerce avec le temps.