Qu’est-ce que la formation continue et quel est son interet ?

Souvent employé par opposition à la formation dite « initiale », la formation continue est un terme qui vous est peut-être familier. Mais de quoi s’agit-il concrètement ? Et quels sont les objectifs et avantages de ce mode de formation ? Faisons le point.

Principe de la formation continue et différences avec la formation initiale

Ces deux types de formation se différencient déjà par leurs cibles respectives.
Là où la formation initiale concerne majoritairement les jeunes n’ayant pas encore entamé leurs études, la formation continue concerne les personnes déjà dans la vie active.

A lire aussi : Coronavirus : des enseignants en difficulté

Destinée aux salariés ou demandeurs d’emploi, la formation continue est conçue pour être suivie en parallèle d’un emploi ou d’une recherche d’emploi. Elle s’adresse alors à ceux et celles ayant quitté leur formation initiale.
Les modalités d’accès, le coût et l’organisation de celle-ci sont donc bien différents de la formation initiale.

Déroulement de la formation continue

Un programme de formation continue peut se dérouler de plusieurs manières (ex : en présentiel, distanciel ou mélangeant les deux). Cependant, dans tous les cas, le programme est élaboré de manière à être compatible, en termes de rythme et d’organisation, avec une activité professionnelle (ou une recherche d’emploi) en parallèle.

A lire également : Comment devenir architecte d'intérieur en Belgique ?

Ces programmes de durée variable sont à visée professionnalisante, et s’inscrivent aussi bien dans un projet de reconversion professionnelle que de renforcement de ses compétences. 

Certaines formations continues sont diplômantes, d’autres se déroulent sur une très courte durée, tandis que certaines sont effectuées en entreprise (grâce à des partenariats avec plusieurs d’entre elles).

L’un des freins principaux au suivi d’une formation « classique » va être le manque de temps et l’incompatibilité avec son activité professionnelle en termes de temps. Le coût de la formation peut également décourager de suivre un programme.

Cependant, la formation continue est justement conçue pour les actifs qui travaillent ou qui recherchent un emploi. Ce mode d’enseignement s’avère alors plus flexible et parfaitement conciliable avec une activité professionnelle. Certaines de ces formations requièrent d’ailleurs un certain nombre d’années d’expérience dans un secteur spécifique ou à un poste particulier.

Pourquoi suivre une formation continue ?

Une formation continue a de multiples objectifs :

  • Consolider ses connaissances pour pouvoir ensuite se positionner comme expert dans son domaine d’activité
  • Bénéficier d’un titre reconnu nationalement voire internationalement (ex : formation MBA)
  • Parvenir à s’adapter à son secteur d’activité en se formant, par exemple, aux nouvelles technologies qui s’y intègrent
  • Pouvoir se réorienter professionnellement en cours de parcours

Pour les atteindre, elle présente plusieurs avantages comme le fait de pouvoir être suivie sans avoir à « sacrifier » son emploi actuel. Si le programme s’inscrit dans le même secteur que cet emploi, il va permettre une montée en compétences à la fois bénéfique pour le salarié et son entreprise.
Dans le cadre d’une réorientation, le programme de formation continue reste compatible avec l’occupation d’un emploi totalement différent.

Financement de la formation continue

Enfin, il existe plusieurs façons de financer une formation continue, qu’il s’agisse de bourses soutenues par des organismes privés (y compris l’organisme formateur lui-même), d’un parrainage par votre entreprise, d’aides publiques ou encore de réduction d’impôts.

Le salarié peut également mobiliser son CPF (Compte Personnel de Formation) pour mettre à profit le montant acquis durant ses années de travail, avant que celui-ci n’expire.