Prenez un congé pour réaliser vos projets

Si vous êtes salarié et que vous comptez mener à bien un projet, vous avez la possibilité de prendre un congé. À cet effet, des dispositions sont prévues pour minimiser les risques, à la fois pour vous et pour votre employeur.

Dressez une liste de vos objectifs et de vos aspirations

Les listes de tâches organisent les tâches et les étapes individuelles d’un projet. C’est une phase importante, car le temps dont vous bénéficiez est limité, il y a beaucoup à faire et c’est pourquoi cet exercice de planification est essentiel. Et il ne s’agit pas simplement de s’asseoir devant une feuille de papier vierge pour noter des étapes. Vous devez avoir une méthodologie spécifique. Vous devez noter les objectifs à atteindre de manière chronologique. Vous pouvez par exemple suivre une formation dans ce but.

Lire également : Un bilan de compétence : à quoi bon ?

Avec ce type de formation, en plus de vous instruire dans une approche multidisciplinaire des entreprises, vous apprenez de nouvelles procédures, outils et techniques d’optimisation de la gestion. Des sites tels que https://11-mois-pour-changer-de-vie.com vous permettent de suivre ces formations en ligne. Cela vous permet de concilier travail, famille et études, tout en pouvant y accéder facilement sans avoir à vous déplacer.

Établissez un plan d’utilisation de votre congé

Si vous avez un congé de six mois par exemple, vous devez fixer des échéances pour chaque objectif fixé. Cela vous permettra de tirer le meilleur parti du temps que vous avez. Sachez que les choses ne se dérouleront pas exactement comme prévu, et vous devez donc être en mesure de vous donner une marge de manœuvre à chaque échéance.

A lire en complément : Révolution dans le domaine de la planification d’entreprise

congé création d'entreprise

Quel type de congé pouvez-vous prendre ?

Si vous souhaitez prendre un congé pour consacrer plus de temps à la réalisation de vos projets, vous pouvez demander deux types de congés à votre employeur.

Le congé sabbatique

Le congé sabbatique est un congé sans solde qui permet au salarié de s’absenter durant 6 à 11 mois. À son retour, il a la garantie de retrouver son poste ou un poste similaire. Ce congé est mis en place principalement pour aider les employés à mener des projets qui leur tiennent à cœur. Les conditions de prise d’effet du congé sabbatique peuvent être déterminées par le Code du travail, par une convention ou un accord de branche.

Dans le Code du travail, un employé peut réclamer un congé sabbatique s’il répond aux exigences suivantes :

  • une ancienneté de 3 ans au moins,
  • au moins 6 ans d’expérience professionnelle,
  • il n’a pas bénéficié d’un congé sabbatique ou d’un congé création d’entreprise au cours des 6 dernières années.

Étant donné que l’employé est toujours sous contrat, il n’a pas le droit de travailler pour une autre entreprise durant le congé.

Le congé création d’entreprise

Comme son nom l’indique, ce congé s’adresse spécifiquement aux salariés qui souhaitent devenir des entrepreneurs. Les conditions d’obtention de ce type de congé sont plus souples, car il faut prouver de seulement deux ans d’ancienneté. Il a une durée maximale d’un an renouvelable une fois. L’accord de votre employeur est obligatoire.