Choix d’un OPCVM : sur quels critères se baser ?

Les investissements sur des fonds collectifs ont longtemps intéressé beaucoup de gens. Saviez-vous qu’il existe des organismes de placements collectifs qui vous permettent d’accéder de manière indirecte à des marchés financiers ? Ce sont les OPCVM ou Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières. Il existe différents types d’investissements que vous pouvez faire. Comment faire le bon choix ? Sur quels critères se baser ?

L’analyse du patrimoine

A découvrir également : Afterwork : le concept plaît, mais la pratique beaucoup moins

Bien sûr, avant tout investissement, il est primordial d’analyser d’abord le patrimoine détenu par l’investisseur. Ce principe s’applique aussi sur les OPCVM, car avec ce type d’investissement, vous devez être sûr de la valeur de votre patrimoine. Soyez également clair dans vos objectifs par rapport à l’investissement que vous voulez faire pour que vous puissiez réussir rapidement et ne pas vous laisser facilement décourager par les risques que vous pourriez courir.

Les performances passées des fonds

A découvrir également : En entreprise, le tout collaboratif a aussi ses inconvénients

Pour faire le meilleur choix dans les investissements, il est primordial de se baser sur ce qu’on appelle la notation de la quantité des fonds. Cela implique de vérifier et analyser les performances passées des fonds que vous pensez utiliser et de les comparer aux autres de la même catégorie. Pareillement, il est également important de voir la notation qualitative des fonds, c’est-à-dire analyser grâce à des outils, les forces ainsi que les faiblesses de ceux-ci pour qu’on ait une vision plus objective de ses performances dans le passé.

Le niveau de risque de l’OPCVM en question

Ici, on parle de la volatilité du fond qui peut présenter un risque majeur pour votre investissement à condition que vous ne le maîtrisez pas bien.  La volatilité est représentée par l’écart entre la performance du fond par rapport et sa moyenne. Pour réussir votre investissement dans l’OPCVM, il est essentiel de choisir un fond peu volatil surtout pour un investissement sur le court terme. En revanche, vous pouvez opter pour un fond plus volatil dans le cas où vous envisagez d’investir sur le long terme.

Les frais de gestion de l’OPCVM

Les frais relatifs à l’investissement sont des critères à ne pas écarter quand on a décidé d’investir dans l’OPCVM. Tous les gestionnaires ne proposent pas les mêmes frais. Il est recommandé de comparer les TER ou Total Expense Ratio des différents fonds qui se présentent à vous. Ces frais constituent les frais totaux liés à la gestion du fond plus le montant des avoirs sous gestion. C’est grâce à cela que l’on peut avoir une idée de la performance du fond par rapport aux frais. Il faut savoir qu’il existe différents types de frais notamment les frais d’entrée, les frais courants ainsi que les frais selon les enveloppes. Il faut analyser chacun d’eux avant de trancher sur un fond d’investissement à choisir.

La société de gestion des fonds

Le choix d’un OPCVM passe forcément par la société de gestion qui va le gérer. Considérez la solidité de l’institution financière qui vous accompagne dans votre investissement. Vérifiez par exemple l’effectif des gérants qui la composent ainsi que leur stabilité.