Reconversion professionnelle : bien se préparer

La crise sanitaire a fait naître l’envie d’une reconversion professionnelle auprès de nombreuses personnes. Si certains ont bien réussi, ça n’a pas été le cas pour tout le monde. En effet, même si sur le papier, c’est une monnaie courante dans une carrière, on ne peut pas nier le fait que c’est une expérience compliquée. Voici donc quelques conseils pour vous préparer à cette reconversion.

Avez-vous vraiment besoin d’une reconversion professionnelle ?

A lire en complément : Comment choisir une résidence étudiante pour ses études ?

Nous n’avons pas tous les mêmes raisons qui nous poussent à la reconversion professionnelle. Cependant, dans certains, ce n’est pas la reconversion professionnelle qui est nécessaire, mais le changement d’entreprise. Avant de vous décider, vous devez donc vous poser les bonnes questions.

Vous pouvez aimer votre métier, mais si vous êtes trop exigeant envers vous-même, vous allez finir par vous décourager. Là, ce n’est pas d’une reconversion professionnelle dont vous avez besoin, mais plutôt d’un travail sur vous-même. Toutefois, si votre métier, même si vous l’aimez, vous a conduit à un burn-out, il faudrait se poser les questions-là, car une reconversion peut être nécessaire.

Lire également : Astuces pour trouver du travail plus rapidement

Être sûr de sa décision

Passer de l’univers de la logistique à la vente en ligne de fleurs, c’est un grand pas. Il faudrait donc être sûr de cette reconversion professionnelle. Vous pouvez donc faire appel à un coach pour vous accompagner dans vos réflexions. Ce coach pourra vous faire passer un bilan de compétences pour déterminer vos compétences métiers et votre savoir être. On comprend que vous avez envie de changement, mais est-ce la vente en ligne de fleurs qui est la bonne idée ?

Pour le bilan de compétences, il faut se tourner vers un expert. Pour les tests, les entretiens et les accompagnements, il peut vous demander entre 1000 et 3000 euros. Cependant, il est possible de passer par un organisme spécifique pour bénéficier du financement de ce bilan. Il peut également être financé par l’entreprise dans laquelle vous êtes actuellement ou par votre compte personnel de formation.

Bien cerner son projet de reconversion professionnelle

A ce stade, vous êtes déjà sûr que vous devez changer de métier. Même si vous voulez faire de votre passion votre travail, ce n’est pas forcément la bonne solution. L’expert pourra vous accompagner à bien cerner votre projet de reconversion en déterminant le métier qui peut vous convenir. En effet, de par vos compétences et votre personnalité professionnelle, il pourra vous orienter vers plusieurs métiers.

Si dans la liste des métiers proposés, vous avez celui qui vous fait rêver, tant mieux pour vous. Si on vous propose de nouveaux métiers, ne soyez pas réticent. Si le coach vous a proposé ce métier, c’est qu’il est dans vos cordes et qu’il est très sollicité sur le marché de l’emploi. Ainsi, votre reconversion professionnelle sera plus accélérée.

La formation

Dans le cadre de la reconversion professionnelle, on se demande toujours si une formation est obligatoire. Si vous avez les compétences nécessaires pour le nouveau métier, vous pouvez vous passer de la formation. Cependant, une validation des acquis de l’expérience peut être nécessaire pour faire reconnaître la reconversion.

Pour passer de comptable à masseur, une formation est quand même fortement recommandée. En effet, si l’univers dans lequel vous comptez plonger est tout nouveau pour vous, pensez à suivre la formation Paris adaptée.

La reconversion professionnelle a un coût

Déjà, la formation n’est pas gratuite et c’est le premier poste de dépense de ce projet de reconversion. Cependant, vous n’êtes pas obligé de financer intégralement votre formation, car vous pouvez compter sur le compte professionnel de formation ou le congé individuel de formation. Pôle Emploi peut également accepter de financer une partie de cette formation.

À côté de la formation, un accompagnement est aussi nécessaire. Pour le coaching, vous devez sortir votre portefeuille. Comptez entre 90 et 200 euros la séance d’une heure ou une heure et demie avec un coach professionnel et personnel.

Que faire en cas d’échec ?

Comme nous l’avons indiqué plus haut, ce n’est pas tout le monde qui réussit sa reconversion professionnelle. L’échec peut se présenter sous plusieurs formes : il se peut que l’affaire ne marche pas, il se peut que vous n’arriviez pas à décrocher un nouvel emploi. Dans tous les cas, il faut s’y attendre et préparer un plan B.

Le plan B pourrait être l’exercice de l’ancien métier. Pour que vous n’entrez pas dans un burn-out, vous pouvez changer d’entreprise. Pour ce nouveau poste, assurez-vous à ce qu’il corresponde plus à vos attentes.

Si vous avez prévu de vendre des fleurs en ligne et si l’affaire ne marche pas, vous pouvez revoir votre projet. Le souci peut être résolu si vous donnez une nouvelle dimension à ce projet. L’ouverture d’une boutique physique peut être complexe, mais la vente directe auprès des cibles peut marcher. Il y a mille et une alternatives en cas d’échec. D’ailleurs, ne le prenez pas comme un échec, mais plutôt comme un coup de pouce pour votre futur projet.