Trouvez votre métier dans le domaine de l’immobilier

Le secteur de l’immobilier vous passionne ? De la construction d’un logement à sa location ou à sa vente, de nombreux acteurs interviennent pour que tout se déroule dans les règles. Si vous connaissez bien l’agent immobilier ou le promoteur, vous ignorez peut-être le rôle exact de l’expert immobilier ou du marchand de biens. Découvrez les principaux métiers de l’immobilier et les fonctions de chacun d’entre eux.

L’agent immobilier

Tout le monde est capable de se représenter globalement le métier d’agent immobilier. Mais ce professionnel ne se contente pas de faire visiter des logements aux futurs acquéreurs et d’encaisser la commission pour son agence. Il agit en véritable interface entre les promoteurs, les vendeurs, les propriétaires bailleurs, les locataires et les acquéreurs.

A voir aussi : 2018 : quelles sont les filières qui recrutent

L’agent immobilier peut par exemple soutenir l’un de ses clients dans la réalisation des diagnostics, le conseiller dans l’agencement des pièces, chercher sur le marché la perle rare qui pourra correspondre à ses attentes, répondre à ses questions et l’aiguiller tout au long des négociations.

L’expert immobilier

Les compétences de l’expert immobilier concernent l’estimation du prix des biens fonciers. Il peut intervenir à la demande d’un service judiciaire, d’une assurance, d’un propriétaire ou d’un service fiscal. Grâce à ses connaissances, il est capable de fournir une estimation précise de la valeur d’une maison, d’un appartement, d’un ensemble de mobilier, d’un terrain.

Lire également : Un accompagnement pour préparer le Bac dans les meilleures conditions

Le négociateur immobilier

Agissant comme mandataire pour l’agent immobilier, le négociateur s’attache à faire le lien entre le vendeur et l’acquéreur. C’est lui qui va rédiger et diffuser l’annonce immobilière, qui va procéder aux visites avec les prospects, qui va encadrer les négociations et faire en sorte que la transaction se réalise sans accroche.

Il n’est pas nécessaire d’avoir une carte T pour exercer comme négociateur, mais la formation de négociateur immobilier ressemble beaucoup à celle d’agent immobilier. Le professionnel en exercice dispose de connaissances judiciaires pointues, d’une vue d’ensemble du marché actualisée et de solides compétences commerciales.

Le marchand de biens ou rénovateur

Vous aimez bricoler, rénover, rendre leur splendeur à des logements défraîchis ? Ce métier est fait pour vous. Le marchand de biens acquiert des immeubles, des maisons ou des appartements ayant besoin de travaux. En coopération directe avec l’architecte ou le maître d’œuvre, il conçoit le projet et s’engage dans sa réalisation jusqu’à ce que le bien puisse être proposé à la vente. Il participe activement à la conservation du parc immobilier ancien.

Le promoteur

Les missions du promoteur immobilier sont les suivantes :

– sonder le maché en quête de terrains constructibles ;

– élaborer des projets de construction fiables et vendables ;

– vérifier la faisabilité des projets avec le concours des architectes ;

– faire la promotion du programme afin d’attirer des investisseurs ;

– trouver et valider des financements pour débuter les travaux ;

– obtenir les autorisations nécessaires ;

– s’assurer du respect des délais et de la livraison des logements.

Le diagnostiqueur

Vous avez sûrement entendu parler des diagnostics énergétiques à fournir lors de la vente d’un bien. Le diagnostiqueur s’occupe d’établir une estimation de la performance énergétique d’un logement, mais il est aussi sollicité pour des diagnostics relatifs à la présence d’amiante, de plomb, d’insectes nuisibles. Sa capacité d’observation et sa connaissance pointue des critères de diagnostic font de lui un pilier indispensable de la vente foncière.

Le syndic de copropriété

Cette personne est mandatée par le syndicat de copropriété, qui regroupe tous les propriétaires des logements concernés. Titulaire d’une carte S, ce professionnel administre l’ensemble de la copropriété en gérant le personnel dédié à l’entretien, en préparant et animant les assemblées générales, en vérifiant que les travaux prévus sont bien effectués et que les parties communes restent en bon état. Il doit posséder un bon sens relationnel et des capacités de gestion financière.