Comment accéder au statut de cadre ?

Comment accéder au statut de cadre ?

Charles Winslow Taylor, l’ingénieur qui a inventé l’organisation scientifique du travail, a souvent été présenté comme un homme ayant gravi toutes les marches de la hiérarchie dans l’usine où il travaillait, passant du statut d’ouvrier à celui de cadre. Les exemples sont multiples, de personnes passant comme lui du statut d’ouvrier à celui de cadre et même de cadre supérieur. Mais comment parvenir à gravir les échelons ? La réponse vous est donnée dans ce dossier.

A voir aussi : 279 modèles de CV à télécharger gratuitement

Pourquoi accéder au statut de cadre ?

Si l’on sait pourquoi il faut chercher à devenir cadre, il sera plus facile d’accepter les conditions à remplir. La rémunération n’est pas l’unique avantage du cadre même si elle est déterminante. Certes, les cadres ont les salaires globaux les plus élevés de l’entreprise, mais ce n’est pas vraiment l’unique source de motivation pour accéder au statut de cadre. Un cadre a une plus grande autonomie dans l’organisation de son travail. Il est vrai que seuls les cadres supérieurs ont une véritable flexibilité de leurs horaires de travail. Il n’empêche que les cadres ordinaires ont une certaine indépendance que les agents de maîtrise et les employés n’ont pas. Au contraire, ce sont eux qui organisent le travail de ces derniers. En un mot, accéder au statut de cadre, c’est obtenir plus de pouvoir et meilleure rémunération. Comment accède-t-on à ce statut ?

A lire également : 29% des étudiants regrettent leur orientation ! Apprenez à vous orienter grâce au coaching d’orientation !

 Les principales conditions pour devenir cadre

Il y a deux échelles pour atteindre le statut de cadre : soit par un recrutement direct dans un emploi-cadre, soit par promotion. Ce dernier cas est le plus fréquent. Il consiste à passer dans les différentes catégories, en partant notamment des emplois intermédiaires pour accéder aux emplois cadre. Que ce soit par recrutement ou par promotion, l’accession à ce statut suppose une compétence technique acquise par la formation ou par l’expérience professionnelle, ou encore grâce aux deux.

  • La qualification professionnelle: Généralement le cadre a une formation de second cycle universitaire (bac+5). C’est surtout le cas pour les recrutements directs. La qualification professionnelle comme condition d’accès au statut de cadre suppose en effet que le futur cadre ait une formation solide, le dotant des compétences nécessaires pour occuper un poste à un haut niveau de la hiérarchie dans une entreprise, sans qu’il soit nécessaire pour lui de commencer par un poste intermédiaire.
  • L’expérience professionnelle: Ce que le jeune accumule comme compétence pendant cinq ans à l’université, l’agent de maîtrise peut l’acquérir plus ou moins par une longue pratique. L’expérience est donc valorisée ainsi par la promotion à un poste supérieur. Parfois ce capital d’expérience peut faire objet de reconnaissance officielle à travers la VAE (Valorisation des Acquis de l’Expérience.) Elle permet de comptabiliser le capital d’expérience et de reconnaître les savoirs accumulés par la longue pratique. La VAE permet d’obtenir un certificat de qualification professionnelle ou un diplôme et d’accéder à un emploi cadre.

Aujourd’hui cependant, à cause de la complexité de plus en plus croissante des emplois cadre, il faut parfois cumuler une bonne qualification et une bonne expérience professionnelle pour devenir cadre. A cela, il est nécessaire que l’on garde une grande capacité à apprendre et à s’adapter aux mutations technologiques.