Ne vous fiez pas à quelqu’un qui fait des faute d’orthographe

Je ne corrige pas toutes les fautes de mes élèves dyslexiques lourds parce que leur copie serait toute verte (oui, je corrige en vert) et je doute que ça les aide, je préfère alors me concentrer sur la partie Math. sachant qu'il y a potientelemnt pleins de gens sympas qui lisent ton commentaires et qui font aussi pleins de fautes du copup apres "apprends a ecrire tu parleras apres" bein tous ces gens sympas bein c'est ce qu'ils font , ils ferment leur gueule . J’écrivais, à mon petit ami de l’époque, des lettres pour lui faire part de mon amour …  et la seule chose qu’il retenait de mes courriers, c’est les fautes qui s’y étaient glissées. J'ai une tendance "naturelle" à corriger les fautes d'orthographe sur ces rapports et à les ramener à mes collègues en faisant des commentaires oraux sur le fond (ce qui amène à discussion) mais jamais sur les quelques fautes d'orthographe corrigées (parce qu'il n'y a rien à dire à mon sens). Elle est loin la glorieuse époque où n’importe quel manager avait sa propre assistante qui était aux aguets, et qui écrivait au mot près absolument TOUT en prenant bien soin de se relire une bonne dizaine de fois. ) Et je viens de découvrir ce joli terme de "synesthésie" que je ne connaissais pas et qui met enfin un mot sur le "quand je lis ça fait des jolies images qui ne me demandent pas comment elles s'écrivent"
Et tout comme toi je me suis donc tournée vers le dessin dans lequel je peux enfin m'épanouir sans vilaines critiques (alors que, petite,je souhaitais devenir écrivain. Quand quelqu'un pense me vexer en pointant mes fautes d'orthographes et de syntaxe en réalité elle contribue à faire de moi une personne meilleure, simplement parce qu'au lieu d'être dans l'ego et me vexer j'accepte et reconnaît ma faiblesse à ce moment là. ), à un problème d'enseignement / d'attention des élèves, le manque de lecture, l'absence de relecture et la précipitation (écriture d'un tweet ou SMS, envoi immédiat), ou autre.

Inutile d’imaginer de plus jamais pouvoir faire de fautes : la langue française souffre de trop de difficultés et d’exceptions, où les codes arbitraires ne riment pas toujours avec la logique. mais avant de déclencher une chasse aux sorcières des défaillants orthographiques, et de la systématiser, d'envoyer des messages incitant à ne pas leur faire confiance, peut-être serait-il bon d'envisager les situations au cas par cas, et ne sanctionner que les véritables délinquants orthographiques et ne pas exclure d'office un candidat du fait de son orthographe catastrophique mais résultante d'un handicap. J'ai vu les humiliations que subissaient certains camarades et j'avoue, j'ai laissé copier Sylvain sur moi pendant toute ma cinquième pour qu'il ait moins de fautes et qu'on lui fiche la paix. Le constat est alarmant: pas moins de 90% des mails envoyés par des entreprises à leurs clients contiennent au moins une faute d’orthographe, selon une étude de l’institut de formation professionnelle Demos. On juge les autres mais on ne veut pas être jugé et quand on a conscience ou qu'on ne peut pas nier sa faiblesse on viens clamer à la bienveillance et la méchanceté des autres, en oubliant bien vite quand soit même on se montre méchant envers autrui sur d'autres sujets.

A découvrir également : Ebay : Leur nouvelle politique pour renvoyer vos cadeaux

En plus moi j'ai une graphie "pas jolie", les gens qui se moquent, même quand ils ne pensent pas à mal, on fait que je complexe énormément quand je dois écrire à la main et que ce sera lu. Mais ça a raté, je n'y connais rien en codage web x) )

L'attaque sur l'orthographe rentre dans la catégorie des "Argumentum Ad Personam", et fait partie des "10 astuces du politicard de merde pour gagner un débat sans se fouler". Les copies non corrigées, les réflexions par rapport à la lecture alors que je passais littéralement ma vie à lire, les notes négatives (j'ai réussis à faire sauter un barème d'orthographe à un contrôle pour toute la classe car sinon mon 18 sur 20 n littérature ce serais transformé en -15). Il y a beaucoup de problème dans le système scolaire pour la prise en charge des élèves qui ont de grosses difficultés en orthographes (je pense notamment aux personnes dyslexiques mais il peut y avoir pleins d'autres cas).
Et ce système de jugement je ne l'ai pas subi que sur l'écriture, mais sur tout à l'école, les maths, la physique (alors que j'aime les sciences), c'est vraiment une mentalité de merde l'école des fois et ça forme les élèves à avoir ces mêmes critères de jugement des autres parfois x) . si on estime que c'est une forme d'opression , une violence ça ne s'utilise JAMAIS" t'imagine si pour me defendre contre le sexisme je justifiais le recisme (bein evidemment dans ta culture), l'homophobie (bein forcement t'aime pas les meufs. Le trait d’union sert à réunir, à associer deux mots pour n’en faire qu’un seul qui devient un mot composé (nota : le pluriel de savoir-vivre est savoir-vivre ; s’agissant de deux verbes, ils restent invariables). Je fais partie du club des bons en orthographe mais j'évite de juger les gens là dessus généralement, même si l'accumulation de fautes fait que parfois je laisse tomber la lecture de certains textes qui sont difficilement compréhensibles pour moi (mais je remarque que quand je lis je lis assez lentement et tous les mots ^^). Quand je suis intervenue pour dire à cette personne que fort de ne pas argumenter son propos,ce n'était pas respectueux vis à vis de mon amie qui en plus est une personne de 40ans alors que la gamine à la vingtaine tout juste.

A voir aussi : 10 métiers du futur que vous allez adorer

Je ne serais pas surpris que ça concerne tes profs, j’en ai croisé des comme ça… Très fièr-e-s de maîtriser chaque subtilité d’un système quand même bien souvent absurde ou contre-intuitif. C'est sûr, la vie n'est pas une fiction, un prof qui prend son métier pour sacerdoce et va tenter de comprendre vos difficultés plutôt que de considérer que vous le faites exprès, c'est relativement rare, surtout de nos jours, où avoir plus de 15 de moyenne est synonyme de fayotage et être cool, c'est emmerder les profs plus que les autres.

Bien écrire au travail

Peu de personnes reconnaissent facilement qu’elles font des fautes d’orthographe, et cela pour une raison toute simple : cela renvoie à l’image du cancre, de l’élève mauvais à l’école. Samedi : les jours de la semaine (comme les mois de l’année d’ailleurs) sont des noms communs ; ils ne prennent pas de majuscule, excepté s’il sont placés en début de phrase ou si la date est utilisée comme symbole d’un événement historique : « le Jeudi noir de 1929« , « le 14 Juillet« .

C’est vrai qu’un texte criblé de fautes m’empêchera de me concentrer sur le fond plutôt que la forme, mais c’est relatif: par exemple, cette BD est tout à fait lisible de façon fluide.

Ca me dérange davantage quand ce sont des collègues qui écrivent mal, parce que je suis professeur et que pour le coup c'est un métier où, me semble-t-il c'est important de bien écrire pour montrer "le bon exemple" aux élèves. je découvre la triste vérité sur mes parent : iels font partie du gang des grammar nazi-e-s du cul T^T
C'est un cercle vicieux parce que quand tu as passé ta jeunesse à te faire reprendre sur ton expression écrite et orale, c'est dur de ne pas reproduire le même schéma (qui n'est bénéfique pour personne). Alors si je t'insulte en ne faisant pas de faute d'orthographe tu le prendras bien je suppose respect et orthographe rien a voir car si je suis ta logique une lettre d'amour mal orthographié serais un manque de respect se qui et faux. Et comme il a fallu absolument qu'on trouve un mot à consonnance française on n'a rien trouvé de mieux que de prendre un mot de patois canadien au lieu d'utiliser "Mail", mot connu et utilisé dans le monde entier. Parce qu'elles me sautent aux yeux, qu'elles gênent parfois ma compréhension (et que je suis obligée de relire plusieurs fois pour bien comprendre le sens), qu'elles me "bloquent les images" (moi aussi je vois parfois un film se dérouler. J'ai au moins la chance de remarquer les fautes (elles me sautent souvent aux yeux), sans doute parce qu'elles diffèrent des mots et phrases que j'ai l'habitude de lire (gros lecteur aussi ; moi aussi je suis immergé dans les récits, mais les fautes ressortent quand même), pas parce que je connais des règles par cœur (c'est loin d'être le cas .

Je ne vais pas corriger toute ta BD, mais j'ai remarqué une faute récurrente, et assez facile à repérer, une fois qu'on connait le truc : il n'y a jamais d'accent avant une lettre double (ss, ll, etc.

(et petite note pour mes profs qui me notaient en dessous de 0 et qui passeraient par là : bien je suis maintenant rédacteur d'article en presse spécialisé informatique : en gros je vous emmerde .

Évidemment, s’il s’agit de votre petite sœur ou de votre épouse qui vous laisse des post-its roses plein de tendresse, déposés sur la table de la salle à manger… ce petit défaut est largement pardonnable. À la fin de cet article je vais vous donner le truc infaillible pour ne plus faire de fautes d’orthographe mais avant ça je vais vous raconter un peu ma vie pour vous montrer ce que c’est que vivre avec les fautes d’orthographe et les conséquences sur nos relations. D’une part l’expression « étant donné » est invariable (mais attention, le verbe « donner » s’accorde : « les résultats étant donnés à la fin de la compétition« ), et d’autre part, il faut une majuscule sur le E. Je suis plutôt du genre à copier son texte dans un wordpad, le corriger vite fait, et lui demander si il ou elle le veut en privé, pour faire un échange rapide et court-circuiter les emmerdeurs qui n'ont que ça ça faire . Moi-même, même si je suis douée, je ne suis pas à l'abri d'une erreur, (mes frères adoraient me reprendre du coup, comme ça, ils montraient à mes parents que je n'étais pas si exemplaire que cela. Pour moi c'est juste un service rendu, je ne juge pas les gens sur quelques fautes, tout le monde en fait dans des rapports de plusieurs pages, moi y compris, et du coup je ne me pose pas la question, mais en lisant cette bd je me demande, du coup. Et ces programmes, en tout cas Antidote, ont l'avantage de fonctionner en parallèle de plusieurs software mais je ne sais pas dans quel software tu rédiges tes textes, il faut probablement voir s'ils sont compatibles. En matière orthographique, c'est moi le type qui porte les haltères de 300 kilos, et à force de voir des gens ne faire aucun effort, comme si notre langue n'avait aucun intérêt, je suis devenu un grammar nazi.

Alors la copie truffée de fautes à raison d'une note de dictée systématiquement négative d'une élève qui n'accorde pas d'importance aux mots car elle VIT la langue française, ce qu'un correcteur du Bac ne pourrait même pas savoir, il valait mieux vous préparer aux conséquences (même si ne pas vous noter ne l’empêchait aucunement de lire. J'avoue que l'orthographe aléatoire de certaines personnes sur internet me dérange, honnêtement j'ai beaucoup de mal (mais je m'y efforce) à apprécier le fond d'un texte si la forme est vraiment absente (je ne parle pas de quelques fautes par ci par là, je parle vraiment du message de 3 lignes avec 15 erreurs "flagrantes" pour moi).

Parfois il me corrige à la fin d'une phrase sur un sujet qui me tient à coeur, et ça me saoule qu'il prête davantage attention à ma grammaire/vocabulaire alors que ce qui m'importe c'est de transmettre une idée. Mais il faut faire attention au changement de la langue: le vieil alphabet allemand, la «Fraktur», aboli depuis 1930aines, est presque illisible aux jeunes; le chinois moderne, utilisant les hiéroglyphes simplifiés, est lisible autant qu’il y ait des logiciels de traduction.

Si on considère que les facilités nous donnent le droit de traîner dans la boue ceux qui ont des difficultés, alors c'est plutôt qu'on est déjà au fond du marécage et qu'on tire sur les pieds des autres pour tenter d'exister. mais heureusement c'est loin d'être impossible, et on peut aussi changer ses critères (pour moi c'est devenu plus important que j'écrive de manière inclusive que d'écrire sans fautes).

Je ne fais généralement pas de remarque, parfois une demande quand ce sont des gens avec qui je dois beaucoup communiquer par écrit (forum RP par exemple) je leur demande de passer le texte sur bonpatron déjà pour limiter un peu les erreurs.
Perso, je les fais remarquer :
– quand je pense que c'est plutôt une faute de typo ou de précipitation (genre "cherches-toi" au lieu de "cherche-toi"), juste pour informer
– Quand c'est quelqu'un qui veut t'expliquer la vie de façon agressive (mention spéciale aux "français de souche")
Mais il est vrai que je n'arrive pas à lire beaucoup + de 2 lignes quand c'est vraiment n'importe quoi, ça me déconcentre trop (encore une fois, si vous écrivez comme dans la BD, vous êtes loin de cette catégorie)
. D’autant que si je n’arrive pas à entrer dans l’histoire et que je me fais juste chier, un livre n’est qu’une suite de mots incompréhensibles, et je suis incapable de restituer ma lecture.

tellement écrit d'un seul tenant que ça en devient incompréhensible (mais indépendamment de l'orthographe), parce que j'ai besoin de respirer quand je lis (et c'est à ça que me servent les points et les virgules).

Maintenant j’en profite pour dépanner mes ami-e-s qui ont plus de soucis, mais j’ai mis un moment à réaliser que pas mal de gens sont complexés par ça et à y mettre les formes en proposant mon aide.

Dictionnaire de l'Académie française

Leurs erreurs ne se limitent pas aux mails, on les trouve aussi sur les cartes postales, les publications Facebook, les listes de courses et cetera… Mais si l’on se concentre uniquement sur les mails pro, la principale cause du péché orthographique c’est de vivre constamment dans l’instantanéité, dans l’urgence, dans un monde où l’on doit absolument répondre le plus rapidement possible. et bah bravo à toi, ça doit pas être simple à extérioriser ce genre de choses, et étant plutôt à l'aise avec l'orthographe sans m'être jamais trop posé la question, et bien déjà je me suis rendu compte de choses, et ensuite j'ai à peine été gêné par les fautes dans ta note fort bien écrite, bien dessinée et plutôt drôle, du coup merci et bon courage pour la suite, ce sur tous les plans.

)
Mais je me remet à l'écriture petit à petit grâce aux nombreux outils de correction informatique, j'espère que, tout comme toi, je tirerais un trait sur ce "défaut", "manque d'attention", "je m'en foutisme", "idiotie", et tout ces jolis termes dont on affuble les personnes en difficulté quelle qu'elle soit 🙂
merci en tout cas pour ton témoignage qui résume parfaitement la situation de beaucoup de gens . s (c'est ce que j'ai compris en lisant ton post, corrige-moi si je me trompe), il existe d'excellents correcteurs d'orthographe tels Antidote (je l'utilise moi-même, il ne laisse rien passer, syntaxe, orthographe, grammaire, etc. Écoutez cette chronique de Quentin Périnel, sur Radio Classique au titre éloquent de « Ne vous fiez pas à quelqu’un qui fait des faute d’orthographe » (émission du 27/05/2016 visible ici).
Au départ je le reprenais mais il ne retient pas les remarques que je lui fait, et je n’ose pas les lui répéter car j’ai peur qu’à la longue il ne finisse par se vexer…
Le vrai problème est que lorsqu’il m’écrit ou qu’il me parle avec toutes ces fautes g l’impression de lire ou d’écouter un gamin qui aurait mal suivi ses cours de primaire, et à cause de ça j’ai l’impression de ne plus l’aimer comme avant. Les fautes ne m'ont pas gêné d'ailleurs, ce ne sont que des fautes d'orthographe qui n'empêchent pas la compréhension, pas des fautes de syntaxe où c'est parfois plus embêtant ^^
Je ne savais pas que correcteur était un métier .

(Je suis synesthète et je fais partie des orthographiles 🙂 je ne dirais pas que la synesthésie m’aie affectée sur le sujet, mais c’est possible qu’elle aie eu un effet négatif sur d’autres .

J'ai toujours été terriblement gênée quand mes parents demandaient à mes frères (puis à ma soeur plus tard) de prendre exemple sur moi dans le sens où je voyais bien les difficultés auxquelles ils étaient confrontés.

Du coup je ne sais pas si ça veut dire qu'il s'est amélioré où si j'ai juste arrêté de faire une fixette car c'est bon je le connais x)

A mon avis pas mal de gens doivent être assez confus entre ceux qui écrivent mal, s'en fichent, écrivent en langage sms et n'ont réellement pas essayé de faire des efforts (certains peuvent voir ça comme un manque de respect envers le lecteur), et ceux qui ont essayé mais qui ont vraiment du mal, à qui on doit laisser le temps de progresser en les encourageant plutôt qu'en les rabaissant. Ce qui convient très bien à mon impatience de connaître vite la fin de l’histoire lorsqu’elle est prenante et que je m’immerge complètement dedans (ce qui, là, me pose un vrai souci, parce que je deviens inconsciente du temps et de ce qui m’entoure. Cette même personne qui a partagé ta BD, j'en conclue donc que cette personne est concerné par cette problématique,pourtant est prompte à se montrer critique envers les autres mais n'accepte pas de l'être, en particulier pour des choses qui sont vraies.

Bien écrire au travail

En effet, les majuscules doivent être accentuées : son absence ralentit la lecture, fait hésiter sur la prononciation, et peut même induire en erreur : Étant donné (pour mémoire : À = alt 183 / È = alt 212 / É = alt 144).

Et je suis désespérée de constater que je fais de plus en plus d'erreurs moi-même (oui on ne dit plus "fautes d'orthographe" dans l'éducation nationale 😉 , probablement parce que j'ai "appris" l'orthographe en lisant et qu'à force de lire des copies/textes sur internet il y a des erreurs qui ont fini par s'imprimer dans mon esprit. Bref tout ça pour dire que reprendre les gens sur leurs faiblesse en orthographe ça n'a rien de négatif, car en plus bien souvent la plupart qui en sont "victime" sont les personnes les plus virulentes et agressives bien entendu toujours derrière leurs PC.

Chère dessinateur(e)/ écrivain(e)
Merci pour cette BD qui représente exactement se que je ressent, avec un peu (ou beaucoup ) de chance cela va permettre a certaine personne de changer de comportement car souvent même mes amis, en essayant d'être drôle, ils sont juste blessant. Dominique Marchand, coach et formateur en orthographe, nous explique pourquoi ces formations ont de plus en plus de succès alors q’une enquête publiée jeudi révèle que le niveau des Français en orthographe a baissé entre 2010 et 2015.

Cette approche est tout à fait juste pour une personne ne souffrant pas de dysortographie, ou d'une autre maladie générant des troubles d'apprentissage, mais pouvant suivre une scolarité toute à fait normal, voire brillante en dépit de ces fautes mal venues.

Pour autant je m'efforce de ne pas le faire sur internet (sauf sur les posts critiquant la dernière réforme de l'orthographe en date, j'avoue, c'est un petit plaisir mesquin mais tellement facile ^^), pour tout un tas de raisons parmi lesquelles :
– quand il y a certaines fautes, je visualise certain de mes élèves dys', leurs efforts, leur combat quotidien face à une langue qu'ils peinent à apprivoiser (presque un Sisyphe qui remonterait chaque fois son rocher quelques centimètres plus haut et dont le courage m'impressionne). On à souvent jugé mes capacités sur mon écriture, alors que des élèves de secondes de ma classe, qui écrivaient joliment et sans fautes, ne savaient pas placé le Maroc sur une carte, comme quoi ça veux rien dire.

On était dans la salle avec la personne, qui écrivait ses réponses, et notre job était de recopier ce qu'il écrivait, avec notre jolie écriture et en corrigeant les fautes autant que possible, afin qu'il ne soit pas discriminé à la correction.

INTERVIEW A l’occasion de la publication ce jeudi du premier baromètre dédié au niveau d’orthographe des Français, le formateur Dominique Marchand explique à «20 Minutes» que l'orthographe prend de plus en plus d'importance.

D'ailleurs quand certains essaient de s'en servir comme d'une arme dans les débats, le fait que je l'accepte que je le dise et que je corrige mon texte, ça leur coupe l'herbe sous le pied et au final ne montre que la faiblesse de leurs propres arguments. Pour en revenir à l'article, malheureusement, la génération 80/2010 est passée au mode texto, aux abréviations approximatives et quoique parfaitement compétents, cette génération à des difficultés avec l'orthographe, la syntaxe, la forme, le fond.

Quel est la relation entre les fautes d’orthographe et l’amour ?