Le secteur de l’agroalimentaire met l’accent sur l’alternance

Le secteur de l’agroalimentaire recrute constamment. Alors, si vous désirez entrer dans la vie active assez rapidement, pourquoi ne pas miser sur cet univers qui vous offrira de nombreuses opportunités professionnelles ? De plus, cette branche favorise la formation en alternance, ce qui vous aidera à acquérir une expérience significative, tout en vous permettant d’obtenir une qualification. 

Entrez dans la vie active plus aisément

En effet, selon le choix de votre spécialisation, vous pourrez accéder à diverses professions liées à l’agroalimentaire. Vous pourrez donc devenir fromager, responsable de production, boucher, technico-commercial, manager ou autres, en suivant une formation agroalimentaire en alternance. Vous pourrez donc opter pour un contrat de professionnalisation ou un contrat d’apprentissage selon votre situation et vos exigences. Quoi qu’il en soit, vous aurez l’occasion d’accéder à un emploi assez facilement puisque vous jouirez d’une expérience professionnelle bien perçue des employeurs. Effectivement, avec cette solution, vous réussirez à devenir autonome et serez donc opérationnel à la fin de votre contrat. 

A voir aussi : Une formation pour devenir détective privé

Quels sont ces contrats en alternance ? 

  • Le contrat d’apprentissage

L’apprentissage vous aidera à obtenir un Bac Professionnel ou un Bac technologique, CAP, BP, BTS Licence ou Licence Pro, Master, etc. Vous l’aurez compris, l’offre des cursus scolaires en alternance s’est fortement développée et diversifiée. Vous suivrez donc votre voie dans un centre de formation d’apprentis (CFA). Le contrat d’apprentissage peut être signé si vous avez entre 16 et 29 ans voire plus si vous désirez créer une entreprise demandant l’obtention d’un diplôme. La rémunération varie entre 27 et 100 % du Smic, en fonction de votre âge et de l’année d’exécution du contrat.

  • Le contrat de professionnalisation

La professionnalisation peut être choisie si vous avez entre 16 et 25 ans ou si vous êtes demandeur d’emploi. Cette formation allie cours théorique et phases pratiques en entreprise, tout comme l’apprentissage. Ce contrat est plus axé sur le métier que vous aurez choisi et vous permettra d’obtenir une qualification reconnue comme un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP). La rémunération d’un contrat de professionnalisation est en moyenne supérieure à celle d’un contrat d’apprentissage. En effet, le montant varie entre 55 et 100 % du Smic, selon l’année d’exécution du contrat et votre âge. 

Lire également : Les meilleures ressources pour une formation

Divers métiers et différents cursus s’offrent à vous

L’agroalimentaire est un secteur dynamique. Ce n’est pas pour rien qu’il reste la première industrie française. Pour combler les attentes des consommateurs, ces usines doivent se montrer productives. Elles ont donc besoin de personnel performant et qualifié, en grand nombre. En suivant une formation en alternance, vous serez plongé au cœur de votre métier, qu’il soit associé à la vente, la conception, l’acheminement, la production ou la direction. Que vous souhaitiez devenir technicien de laboratoire, conducteur de ligne de fabrication, manager, boucher ou autres, vous atteindrez votre objectif dans les meilleures conditions grâce à ce type de parcours. Qui plus est, durant ce cursus, vous serez rémunéré, ce qui reste loin d’être négligeable pour bien débuter dans la vie, surtout, pour les plus jeunes. Alors, oui, l’alternance est la voie de l’excellence pour s’épanouir dans sa carrière, mais aussi dans sa vie privée.