Les 3 facettes du métier de data scientist

La data est devenue un levier de développement incontournable pour les entreprises. Pour la manipuler, l’analyser et aider à son exploitation, il est nécessaire d’avoir des profils qualifiés. Le data scientist en fait notamment partie. Véritable catalyseur du monde digital, il intervient à différentes étapes du traitement de la « big data ». Avec l’explosion du digital, ce métier séduit de plus en plus de jeunes et de professionnels en reconversion. Connaissez-vous le profil du data scientist ? Voici 3 facettes à impérativement connaître sur ce métier qui contribue étroitement à façonner l’avenir des entreprises.

Une profession dépendante d’une formation pointilleuse

Il ne suffit pas uniquement de se former sur le tas pour devenir data scientist ou n’importe quel expert nageant dans l’univers du big data. Les profils les plus qualifiés ont suivi une formation spécialisée dans la data. Il en existe beaucoup sur la toile comme celle de jedha.co qui se place en bonne position dans le classement français. Cette formation certifiante aide les apprenants à perfectionner leur niveau, à concrétiser leur projet et à évoluer dans la manipulation et l’exploitation de la data.

Lire également : Quelles sont les structures d'aide à la recherche d'emploi ?

Vous souhaitez devenir data scientist ? Ce genre de parcours vous aidera à gagner en compétences. L’avantage d’une bonne formation est qu’elle peut répondre aux besoins de l’apprenant. C’est d’ailleurs ce qui fait une formation de qualité utile aux métiers du big data. En d’autres termes, les futurs data scientist pourront bénéficier d’un accompagnement pour trouver leur voie. Ils seront ainsi aptes à contribuer au développement de l’entreprise et à apporter une certaine valeur ajoutée.

data scientist

A voir aussi : Quels sont les métiers du relationnel ?

Un expert fortement sollicité dans la mise en place d’une stratégie d’entreprise

Une entreprise a besoin de mettre en place différentes stratégies, digitale, communicationnelle et entrepreneuriale, pour garantir son ascension dans le monde des affaires. Elle doit donc avoir en main différentes données pour développer ses propres méthodes. Il peut s’agir de statistiques, mais également de données qualitatives. C’est sur ce point qu’intervient le data scientist.

Cet expert doit être capable d’identifier une large quantité de données, de les chiffrer et de les structurer à l’aide d’outils spécifiques. Les résultats seront ensuite soumis aux entreprises qui demandent à avoir des statistiques ou des chiffres précis pour élaborer une approche ou une stratégie. Le data scientist n’est donc pas un simple technicien des données. Ce professionnel a l’obligation de se familiariser avec son domaine d’intervention pour mieux répondre aux attentes de l’entreprise.

Un profil polyvalent, très technique et transversal

Le data scientist requiert certaines aptitudes spécifiques. En plus d’une maîtrise de l’univers du digital, il doit également afficher des compétences techniques particulières et relationnelles. Doté d’un certain sens du leadership, il aura pour mission de dresser des statistiques, d’être créatif et innovant et de posséder un sens du relationnel. Le data scientist est une personne polyvalente avec des compétences très transversales. Il aura d’ailleurs à collaborer avec des leaders entrepreneuriaux et différents départements au sein d’une entreprise.

Pour ce faire, il doit avoir une bonne faculté d’adaptation. Ses performances sont surtout utiles dans la quête de solutions à différentes problématiques d’entreprise et cela le rend important. Un data scientist ayant suivi une formation de qualité peut apporter une véritable valeur ajoutée à l’entreprise. C’est d’ailleurs l’un des critères les plus recherchés par les sociétés en quête d’expansion.

Vous pouvez lire également : qui n’a pas d’emploi ?