4 conseils pour réussir sa première année de médecine

La première année de médecine est une étape déterminante pour la suite du parcours qui mène au titre de médecin. Appelée PASS (Parcours accès santé spécifique) depuis les réformes, elle est particulièrement sélective, exigeant ainsi de la part des étudiants de la rigueur et un travail acharné. Voici 4 conseils à suivre pour réussir sa première année de médecine.

1) S’inscrire en prépa médecine

Pour les étudiants qui en ont la capacité, on recommande l’inscription en prépa médecine. En effet, la première année étant très ardue et sélective, la plupart des étudiants (surtout ceux de niveau moyen) préfèrent s’inscrire en classe préparatoire après l’obtention de leur bac.

A découvrir également : Comment favoriser le développement du langage des enfants ?

Cela, afin d’avoir une parfaite maîtrise du programme de PASS avant de s’y inscrire. Cette préparation post-bac dure un an, mais s’avère très importante.

Pour les futurs étudiants ne souhaitant pas perdre une année en classe préparatoire, il est tout à fait possible de s’inscrire en prépa au lycée. Soit en classe de première soit en classe de terminale.

A découvrir également : Pourquoi choisir la gestion de projet comme carrière ?

Il existe en France différents organismes qui proposent des prépas médecine. Il est vivement conseillé de choisir ceux qui ont une excellente réputation dans le secteur.

2) Garder une certaine régularité et bien s’organiser

En première année de médecine, il importe de garder une régularité tout au long du programme. Pour ce faire, l’étudiant doit établir des règles et instaurer certains réflexes dès le début de l’année. De cette manière, il pourra s’imposer un rythme de travail convenable.

Il doit définir ses horaires de coucher et de réveil, ses horaires de travail, de déjeuner et de dîner, etc. Cela lui permettra d’être plus efficace et mieux organisé.

Toutefois, pour certains aînés, chaque étudiant doit trouver son propre rythme en fonction de certains facteurs comme l’environnement familial, l’horloge biologique, etc.

Effectivement, il ne sert à rien de vouloir copier la routine et les méthodes d’un autre camarade. L’idéal pour décliner son propre chronogramme, c’est de se poser les bonnes questions : suis-je du matin ou du soir ?

Ai-je souvent besoin d’une sieste pour recharger mes batteries ? À quel moment de la journée suis-je hyper productif ? Etc.

3) Oublier les pratiques du lycée et être assidu

Pour réussir au PASS, l’étudiant doit faire fi des habitudes du lycée. En première année de médecine, les méthodes d’apprentissage diffèrent beaucoup de celles du lycée.

Pour preuve, il n’y a qu’à voir la charge de travail. Il faut donc apprendre à rester concentré et savoir faire des pauses pour s’aérer l’esprit et mieux travailler ensuite.

En outre, un étudiant en première année de médecine se doit d’être assidu. C’est d’ailleurs un indice de régularité. Le programme de médecine est dense et la charge de travail soutenue.

Il faut de la part de l’étudiant une présence constante au cours et un suivi attentif. L’absentéisme n’est plus de mise.

4) Avoir une bonne hygiène de vie

Une bonne hygiène de vie s’avère nécessaire pour réussir au PASS. Pour cela, l’étudiant doit maintenir une certaine activité physique.

Rien de trop contraignant ou chronophage. Il peut se résoudre à marcher pour aller en cours ou s’y rendre à vélo chaque jour.

À part le sport, le candidat doit avoir assez de temps de sommeil. Il ne doit surtout pas réduire ses heures de sommeil pour réviser.

Cela ne fera qu’amoindrir son efficacité. Il doit plutôt privilégier de courtes siestes. En outre, il faut manger sainement (comme tout bon médecin).