Toucher le chômage après une démission

Toucher le chômage après une démission

bpnjour j’ai démissionné le 29 septembre 2011 pour faire une formation professionnelle qui a pour de monter mon entreprise mais je n’ai toujours aucunes réponses de pôle emploi,alors qu’on m’a dit de sources sûres que j’allais être indemnisée. Le gouvernement ira “plus loin” que les partenaires sociaux sur l’indemnisation chômage des démissionnaires, avec un droit mobilisable “tous les cinq ans” au lieu de sept, annonce la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, dans un entretien au Parisien. “Par ses recherches actives, le demandeur d’emploi démontre alors qu’il est bien involontairement privé d’emploi”, explique Rémy Mazzocchi, directeur de la maîtrise des risques et de la performance de l’Unédic.

Bonjour, moi j’ai démissionné au bout de 27 ans de boite car je travailler la nuit et il m’ont refusé un poste à la journée, ai-je droit au chômage car depuis 1 an que je fait des demandes c’est toujours refuser même avec les preuves que je cherche un autre job merçi de me répondre. Là encore, si votre mariage ou Pacs entraîne un changement de résidence (le délai entre la démission et la date de l’heureux événement doit être inférieur à 2 mois), vous pouvez quitter légitimement votre ancien travail.

A lire aussi : Le deuil national autorise-t-il un salarié à ne pas venir travailler ?

Bonjour
J’ai démissionné deux fois la première fois j’ai tenu plus de 10 ans dans une boite mais suite à un accident sur le trajet du travail j’ai démissionné car je supporté plus le trajet du coup je me suis tourné vers une boîte qui me promettais monts et merveilles j’ai tenu 6 mois maintenant je suis intérimaire êtes je me tourne vers le pôle emploi pour avoir un petit coup de pouce financier pour m’en sortir le temps qu un CDI se présente mais bien sûr mon dossier à été refusé du coup je ne sais pas quoi faire j’ai pas l’intention comme certains qui profite de rester au pôle emploi. après 2 plaintes plus que justifiées (traitement délirant de mon employeur public après demande de cessation des insultes et menaces de mon ancien supérieur hiérarchique), j’ai du démissionner n’ayant pas de droit basique à travailler (mise au placard, pieges grossiers), de droit à mutation (toutes rejetées), étant calomniée dans les notations and co, surveillée par un chef placé en face de moi chargé de faire un rapport à mon insu.

S’il prouve “des démarches et des actes positifs et répétés pour se réinsérer dans la vie professionnelle et quitter sa situation de chômage”, il a de bonnes chances de se voir indemniser. J’ai travaillé pendant 4 ans environ en CDD, CDI et au mois de janvier de cette année, j’ai changé de société, j’ai signé un cdi mais au mois, j’ai démissionné pour décès de mon père l’an passé et celui de mon oncle cette année.
Depuis nous sommes en 2014 toujours en galère pas de revenus, pas d’indémnités, compte pas ds les chiffres désastreux du chômage, trouve pas de job ni en Iterim, ni par connaissances, et puis pour pôle emploi il existe même pas tt va bien .

A lire aussi : Traits de personnalité essentiels pour devenir cadre en entreprise

De mon côté, à cause de la démission qui date d’il y a maintenant presque un an, démission d’un CDI (pour un autre CDI où on m’a remerciée pendant la période d’essai) je ne touche pas les Assédic alors que je ne travaille pourtant parfois qu’à mi-temps dans une école. Un “filet de sécurité” va bien être installé pour tous ceux qui souhaitent changer d’orientation professionnelle : ils pourront quitter leur job et toucher des indemnités chômage. Seules les personnes démissionnaires pour lesquelles l’Instance Paritaire Régionale a tranché favorablement après le délai imparti ou dont la démission est légitime, peuvent prétendre à l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) versée par Pôle Emploi. bonjour, j’ai besoin d’aide svp, j’ai démissionné d’un cdd pour un cdi, et mon cdi s’est trop mal passé, l’employeur passait son temps à m’aboyer dessus et m’humiliait devant les autres employés, je suis partie, est ce que j’aurai mes droits chômage si j’explique ma situation . Enfin, si les solutions proposées précédemment ne vous conviennent pas et que vous vous demandez toujours comment démissionner tout en ayant droit aux allocations chômage, sachez que certains cas de démission dits légitimes ouvrent tout de même droit au versement des indemnités chômage.

Bonjour,
J’ai donné ma démission aujourd’hui pour rejoindre mon copain vu que nous habitons à des milliers de kms… En clair il faudrait que l’on ai recours au mariage ou au pacs pour que je puisse avoir les allocations chômages.

Les démissionnaires devront notamment satisfaire à des conditions d’activité antérieure spécifiques et poursuivre un projet de reconversion professionnelle nécessitant le suivi d’une formation ou un projet de création ou de reprise d’une entreprise.

La perte d’emploi est involontaire : le licenciement – pour motif économique ou non – la rupture conventionnelle à l’initiative de l’employeur et la fin d’un CDD ouvrent droit à l’allocation de retour à l’emploi (ARE). Actuellement en période d’essai dans le cadre d’un CDD qui se termine le 31 décembre 2011, je souhaite mettre un terme à cette période d’essai car ce n’est pas ce que j’attendais de ce travail.

bonjour, voila j ai demissionner de mon emploi il y a quatre moi j ai travailler 5 jours en interim en 121 jours le boulot ne courent pas les rues ici je suis a moulins sur allier exactement et suivant les treize cas enoncée je n aurai droit a rien alors j ai postuler a plus de 20 offres fait 150 candidatures spontanée , j ai effectuer 6 entretien pas de réponse de mes candidature spontanée je voulais juste savoir si y avait possibilité que je touche quelque chose merci d avance.

Signer une rupture conventionnelle vous garantit la perception de l’allocation chômage dès la fin du contrat de travail à durée indéterminée (2), avec application d’un délai de carence et d’un différé d’indemnisation plus ou moins long. Supposons que vous ayez quitté votre précédent emploi par une rupture de contrat qui vous donnait normalement droit à des allocations chômage (licenciement, rupture conventionnelle, fin de CDD, etc. On constate le plus souvent que c’est pour créer son entreprise et se lancer dans un nouveau projet professionnel, ou encore pour faire des travaux dans son logement à moindre frais, en évitant de payer la main d’oeuvre.

Si vous avez donné votre démission dans l’optique de signer un contrat de service civique, un contrat de volontariat de solidarité internationale, ou un contrat de volontariat associatif d’une durée continue minimale d’un an, alors votre démission est considérée comme “légitime”, et vous permet de bénéficier des allocations chômage. Je viens de voir un reportage d’une émision avec Alexandre Jardin qui a présenté le Président de cette association : SNC ; Solidarités Nouvelles face au Chômage, leurs résultats ont l’air très bon, connaissez-vous cette organisation . Les salariés qui démissionnent avec un “projet de reconversion professionnelle” pourront bénéficier d’une indemnisation chômage, dont le montant et la durée seraient équivalents aux allocations chômage de droit commun.

En général, si vous prouvez que vous êtes en recherche active d’un emploi (en fournissant un CV actualisé, des copies de lettre de motivation envoyées, ou de réponses négative suite à des candidatures) vous aurez droit à des allocations chômage. Bonjour, moi c’est un cas différent peut on m’éclairer, j’ai des soucis de santé qui j’espère vont s’arrangés, je suis en arets tout le temps là depuis 1 mois mais pendant 1 mois et demi auparavant 2 mois avant enfin Bref, parfois je retravaille 2 jours et je suis re en arrêt je souhaite démissionner pour arreter de mettre on employeur dans l’embarra, chercher et payé quelqu’un d’autre .

  Mais pour être éligible, il faudra justifier, au minimum, d’une ancienneté “ininterrompue” de sept ans dans l’emploi et avoir un projet de reconversion nécessitant une formation qualifiante ou une formation complémentaire après une validation des acquis de l’expérience. “Le gouvernement reconnaît que le projet initial qui aurait été d’ouvrir à tous les gens l’indemnisation aurait été très coûteux pour l’assurance chômage ou bien au contraire de limiter en montant et en durée l’indemnisation.

Chômage après démission, gare aux mirages!

Lorsque votre employeur commet des manquements graves à ses obligations contractuelles et que malgré vos sollicitations, il ne prend aucune mesure pour que la situation s’améliore, vous pouvez rompre votre contrat de travail aux torts de celui-ci. du coup j’ai refais le dossier avec tout les papier tout les preuve que j’ai travailler et même encore fais des entretien des essai et rien au bout et toujours travailler encore en intérim et dossier a nouveaux refuser je comprend pas du moins je comprend plus je passe toute mes journée a courir a droite et a gauche pour trouver une solution mes je remarque que en gros Ilyas pas de solution. jsui enboucher depui 10 ans et la des que jsui en arret de maladie en 10 ans peut petre 5 fois seulement je commence 1h avant et je compte pa mes heure bref jme fait arceler des que je revien travailler et la ca a iter la goutte et a deborder si je me presente plus au travail pour faute est ce que jai droi au chommage et combien de temps nos patron peut nous licecier sachant que deja jleur et dit de me licencier et il me reponde qu il ont pa d argent aider moi car jpeut plus y retourner merci. Une commission étudie votre dossier et, selon que vous êtes en recherche active d’un emploi (à prouver avec des CV et lettres de motivation envoyés), vous aurez probablement droit à des allocations chômage.

Ensuite, le salarié devra se présenter à une commission paritaire régionale composée de représentants syndicaux et patronaux issus des Fonds de Gestion des Congés Individuels de Formation (Fongecif) et du Comité Paritaire Interprofessionnel Régional pour l’Emploi et la Formation (COPAREF), deux instances spécialisées dans la formation et la mobilité professionnelle.

bonjour,j’ai démissionnée le 25 sep 2011 pendant dix ans d’embauche car je n’avais personne pour garder mes enfants j’étais femme de chambre cette il y pas d’horaire fixe c’est du matin jusqu’au soir dès fois pole emploi a rejeter ma demande je devrais déposer mes dossiers le 01 mars là pour réexamen pendant ses 4 mois passé j’ai travaillée j’ai eu des remplacements de 3 a 2 semaines chacun et j’ai eu des reponse négatif avec mes CV envoyée est ce que aurais droit maintenant a mon demande d’allocation. est ce qu’avec un licenciement pour faute grave/lourde, ou avec 3 avertissements de travail, (ne plus se présenter au travail par exemple …) pôle emploi verserai t il les indémnisations. Seules les personnes en mesure de présenter un dossier de reconversion professionnelle via une formation longue, ou de création d’entreprise, auront accès à l’allocation de retour à l’emploi. Si vous aviez démissionné de votre précédent emploi – et que vous aviez minimum 3 années continues d’affiliation à l’assurance chômage – pour prendre un nouveau poste en CDI auquel l’employeur met fin avant l’expiration d’un délai de 91 jours, alors vous avez droit aux allocations chômage. bonjour jai l’honneur de vous demander des rensignement sur le chomages je travail dans la restauration pondant 8ans je veux bien quitter ce travail si je fait abandonnement de poste combien je touche le chomage salaire 1200par mois merci.

Si vous n’avez pas retrouvé d’emploi, et que vous pouvez prouver à Pôle Emploi que vous êtes en recherche active d’un emploi (en fournissant CV, lettres de motivation envoyées, réponses négatives des employeurs), alors il est possible que Pôle Emploi décide de vous ouvrir des droits aux Assedics. Si vous avez quitté votre emploi pour créer ou reprendre une entreprise et que son activité cesse pour des raisons “indépendantes de votre volonté”, afin d’aider les entrepreneurs, il leur est possible de toucher des allocations chômage en cas d’échec. Bonjour, j’ai l’intention de démissionner dans les prochains jours de mon CDI car mon employeur refuse de me payer les 150 h supplémentaires ni meme me les redonner, nous sommes tout le temps en désaccord lui et moi, je compte donc partir d’ici, de plus je vient d’enménager à environs 100 kms d’ou je travail actuelement pour rejoindre mon amie mais nous ne sommes pas pacsés, quelles serait selons vous les démarches à faire.

moi j ai fait une super lettre recommander que ma patronne a accepte comme rupture a l amiable sans reclamer de prime elle a accepte le recommander et quand je suis partie elle avait mi demission sur mes papier pr pole emploie.

je souhaite savoir quand doi-je possé ma démission en sachant que j’ai un préavis de 2 mois pour les 2 entreprise et savoir si j’ai droit au chômage et ou et quand doi je deposer mon dossier. Bonjour,
Voilà ma situation : Je travaillais comme auxiliaire de vie depuis novembre 2012 et j’ai démissionné en fin août 2013, après 2 mois de préavis j’ai quitté définitivement et légalement l’entreprise le 25 octobre. Je crois, qu’il y a une erreur dans le point 9 « Si vous avez quitté un emploi pour un CDI mais que votre nouvel employeur met un terme à l’embauche dans un délai de 91 jours maximum (à condition d’avoir au moins 3 années d’affiliation) ». Je serai donc payée par mon employeur mais mon conjoint doit donc démissionner (refus de l’employeur de procéder à une rupture conventionnelle car il devrait lui verser 7400 € d’indemnités minimale). “On prend les décisions le plus souvent de façon consensuelle, au cas par cas”, complète Anne-Marie Gueldry, vice-présidente Medef de celle de Bourgogne- Franche-Comté.

D’accord avec sophie, passé le « délai » le dossier a trainé encore 5 mois et finalement j’ai pu apprendre par téléphone interposé que j’étais « recalé » après plusieurs relances.

En faite, il faut « harceler » pole emploi, donner la preuve de la plainte aux prud’hommes, faire une recherche active et alors, là, on aura toute les chances que le rééxamen à 121 jours soit positif. “L’idée est généreuse et doit favoriser la mobilité des gens qui ont envie de changement, analyse Jean-Paul Charlez, DRH d’Etam et président de l’association nationale des DRH (ANDRH). Je traverse actuellement une période difficile, beaucoup de soucis (séparation avec mon conjoint, perte de notre enfant (grossesse), soucis de santé, etc…), si je pouvais au moins régler ceux d’ordre financier… Merci pour vos réponses et conseils. Bonsoir,je vous explique mon cas… Je suis embaucher en cdi depuis le 19 mars 2012 suite à une démission de mon ancien emploi que j ai occuper plus de deux ans… Je compte démissionner de mon nouvel emploi pour suivre mon amie,ma concubine,avec qui nous avons un enfant de 2 mois… On lui propose un emploi intéressant en province qu elle devrait débuter d ici 2 mois… Ai je droit aux allocations chômage en la suivant elle et mon fils le temps de retrouver un emploi une fois sur place. pas de chance comme d’hab voila ma situation je demissionne d’un cdi pour suivre mon conjoint qui reprend une boulangerie dans un autre departement mais voila que suite a de petits soucis l’achat de la boulangerie est repousser . bonjour, j’ai travailler pendant presque 3ans dans une entreprise j’ai demissioner je me suis inscrire a pôle emploi je suis rester 7moi a rien faire j’ai repris l’activité depuis février cela fait 11mois que je travaille mais je veut démissionner a votre avis ai-je droit au chômage . Bonjour je suis en entreprise depuis 6 mois en cdd et je m’y plais vraiment plus ils prenne les gens pour des cons et sa me dépasse ai je droit au chromage si je m’en vais de mon propre gré.

Mes actuellement c’est les vacances du coup j’me poser la question esque ci j’arrête mon CDI dont je suis en période d’essais il es possible que je touche le chômage en attendent de recommencer la pause meridiaine .

Salut, j’ai une question, suite à un accident de travail, mon employeur n’a pas fait les dossiers auprès de la prévoyance pour recevoir le complément de salaire, est-ce que cela rentre dans le cas N°5 . En principe, seules les personnes involontairement privées d’emploi, notamment suite à un licenciement, une rupture conventionnelle ou une fin de CDD, peuvent prétendre aux allocations chômage, dès lors qu’elles ont suffisamment cotisées. Bonjour tous le monde:
Je suis inscrit au pôle emplois, et j’ai un CDI a temps partiel qui ne me plait pas du tous et pour cela pole emplois me complète mon salaire tous les mois, se que je voudrais savoir que si je décide de démissionné de se poste es que j’auré toujours droit a mes allocation chômage. Bonjour j’ai démissionné de mon CDI que jais ça fait quatre mois pour un autre CDI et mon employeur a mis fin à mon contrat au bout de 1moi et 24 jour d’éssai, est-ce que je peux toucher le chômage comme ça ou pas merci.
Et en suite mon employeur a bloqué pourtant mon salaire sans certificats médical alors que je suis allé voir mon employeur et en accord j’ai écrit une lettre de démission au moins pour prendre l’argent des vacances et payer au moins la loyer vu que je suis seule et je me suis retrouvé même pas avec 5 francs dans mon compte bancaire.

La responsable syndicale redoutait “un pied dans la porte pour des droits diminués”, citant l’exemple des “gens qui négocient des ruptures conventionnelles aujourd’hui et pourquoi pas demain l’ensemble des personnes licenciées”.

j’ai reçu un document à remplir afin de justifier mes différentes actions en terme de recherche d’emploi, je n’ai, à ce jour, jamais eu de réponse à cette étude et je ne perçois bien évidement aucun prestation d’aide. La rupture conventionnelle reste le moyen le plus sur pour toucher une indemnité de chômage, le réexamen du dossier par le Pôle Emploi est rarement positif et il faut parfois attendre bien plus longtemps. Mon cas est un peu différent, je travaillais en tant que chef de cuisine sur paris, un patron de la région toulousaine m’a contacté pour travailler dans son restaurant en tant que chef et étant de la région toulousaine c’était pour moi un bon moyen de revenir « au pays » donc j’ai démissionné de mon poste de chef, j’ai reçu une lettre d’embauche de mon nouveau patron, j’ai travaillé pour lui une semaine et après ce délai il a décidé de mettre fin à la période d’essai car il a su (je suppose) que je voulais reprendre un restaurant sur Toulouse j’ai donc fais les démarches auprès de pôle emploi pour être indemnisé mais grande surprise j’ai droit à rien, quel peut etre mon recours pour obtenir des indemnisations car dans ce cas là je me suis fais clairement berné par mon ancien nouveau patron.
Car si votre nouvel employeur met fin au contrat avant qu’il se soit écoulé 91 jours, Poleemploi peut revenir sur la fin de votre ancien contrat et donc votre démission, et là même si vous avez été affilié 3 ans, l’indemnisation chomage n’est pas automatique.