Pourquoi un master de Droit en alternance est-il une bonne formule ?

Après un certain temps passé dans le monde professionnel, les jeunes détenteurs d’une licence ressentent le besoin de continuer les études afin d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences. Cependant, il leur est inenvisageable de quitter leur poste et retourner sur les bancs. Aussi, les contraintes d’une combinaison entre les études et les missions professionnelles semblent les effrayer. Pour cette dernière, le master en alternance est sans doute la meilleure formule. Voici trois raisons pour lesquelles le master en alternance est une bonne formule.

Les notions étudiées sont plus pratiques

Au cours d’une formation en alternance, l’objectif des apprenants est surtout d’acquérir de l’expertise dans un domaine d’intervention aussi complexe comme le Droit. Par souci de leur apporter satisfaction, les enseignants donnent des cours pointus sans les encombrer des notions théoriques inutiles. Les cours sont donc :

A lire aussi : Ebay : Leur nouvelle politique pour renvoyer vos cadeaux

  • plus concrets ;
  • adaptés au monde professionnel ;
  • dispensés par des enseignants qui sont eux aussi des professionnels.

En optant pour le master de Droit dans une Ecole de droit, l’étudiant bénéficie d’un suivi plus présent qui lui garantit une réussite aux différents examens.

Un master moins coûteux et l’emploi conservé

Le coût élevé des études supérieures est l’une des raisons qui poussent les jeunes diplômés à chercher un emploi. D’un côté, l’avantage du master en alternance est que les frais sont pris en charge par l’employeur. Aussi, l’étudiant perçoit toujours une rémunération mensuelle. Celle-ci est fixée par le Code du travail et est relative au profil du salarié. L’accession à un master en alternance nécessite donc un contrat d’alternance avec l’employeur.

A lire aussi : 4 conseils pour améliorer votre éloquence

D’un autre côté, l’apprenant conserve son statut de salarié et tous les avantages y afférents comme le salaire et la cotisation auprès de la caisse sociale. Il faut cependant reconnaitre que le master en alternance exige d’être organisé. C’est la condition sine qua non si l’on veut être productif sur les deux fronts.

Assurer l’équilibre de son job

Remplir la rubrique expérience professionnelle n’est pas aisé pour le jeune diplômé. Mais grâce à un contrat d’alternance, l’étudiant acquiert une réelle et solide expérience professionnelle tout en étudiant. Il profite aussi de cette période d’essai pour se construire un réseau professionnel. De son côté, l’entreprise en profite pour former son nouvel employé à ses méthodes.

En ajoutant ces avantages aux notions acquises au cours de son master, il sera plus aisé à l’apprenant de retrouver un emploi après l’obtention de son diplôme. Cependant, les études prouvent que généralement 40 % des étudiants en alternance se font embaucher à la fin de leurs études par l’entreprise qui les a accueillis en alternance.

Quant aux entreprises qui prennent les étudiants en alternance, plus de 9 sur 10 d’entre elles pré-recrutent les étudiants en alternance afin de leur faire signer un CDI à la fin du parcours.

Que retenir ?

Faire un master de droit en alternance peut paraitre très exigeant, mais au regard de ses avantages, c’est la meilleure formule. Il permet entre autres :

  • d’acquérir des notions pratiques exclusivement conformes au domaine ;
  • de réduire au minimum les coûts liés au master ;
  • de conserver son statut salarié et ses avantages ;
  • de devenir un employé plus efficace.

Un master en alternance est somme toute la meilleure formule pour acquérir de l’expérience professionnelle.