Comment devenir architecte d’intérieur en Belgique ?

Vous êtes étudiant à l’École d’architecture, jeune diplômé ou architecte employé et souhaitez ouvrir votre propre cabinet d’architecture ? Avant de devenir complètement indépendant, quelques étapes sont nécessaires. Il est également possible de devenir architecte d’intérieur, une profession qui offre quelques différences par rapport à la profession d’architecte. Dans cet article, nous allons vous expliquer tous les détails et les étapes pour atteindre votre objectif.

A découvrir également : Etudier le management : des campus universitaires vous ouvrent leurs portes

Qu’ est-ce qu’un architecte ?

Quelles sont ses missions ?

Au cours d’un processus de construction, l’architecte est également appelé entrepreneur. C’est la partie centrale du chantier. Il doit être présent pendant les trois étapes principales du travail. C’est, lors des études préparatoires, la réalisation du chantier de construction, mais aussi après la livraison des travaux. Cela arrive quand un désastre survient dès que le bâtiment occupe est.

A découvrir également : Pharmaciens : quelle formation suivre pour compléter ses connaissances ?

Si vous êtes architecte et que vous souhaitez étendre vos clients à des conférenciers étrangers, cet article pourrait vous aider !

Quelles sont les différences entre un architecte et un architecte d’intérieur ?

Bien que les tâches d’un architecteet d’un architecte d’intérieur puissent parfois se ressembler , il s’agit de deux professions différentes. Initialement, l’architecte a été reconnu par la loi du 20 février 1939, mais ce n’est pas le cas de l’architecte d’intérieur.

Quel rôle joue l’architecte d’intérieur ?

Contrairement à un architecte , le designer d’intérieur se présente et conçoit les chambres d’un bâtiment, des espaces publics. Parfois, il doit aussi travailler pour des domaines plus artistiques. Par exemple, il peut s’agir de scènes de théâtre ou Configurez des expositions culturelles. Sur un chantier peut être commandé pour effectuer la phase amont des travaux et la supervision du chantier.

Comment pratiquez vous la profession d’architecte ?

Que dit le règlement ?

Tout d’abord, l’architecte doit être diplômé par l’Etat, mais il doit également être inscrit dans l’ordre des architectes. Il peut exercer sa profession en vertu de trois lois : travailleur indépendant, fonctionnaire et représentant. Le travailleur indépendant (ou entrepreneur) travaille seul ou en coopération avec d’autres personnes inscrites pour le compte d’architectes ou de stagiaires. L’architecte officiel travaille dans un service public. Bien qu’il travaille pour l’Etat, il est toujours obligé d’être inscrit auprès de l’ordre des architectes. Depuis qu’il est régulièrement documents architecturaux, c’est une obligation. L’architecte désigné poursuit sa profession en travaillant dans une entreprise. Cependant, il exerce son métier de manière limitée. Par exemple, il ne peut pas soumettre des actes du monopole légal de l’architecture.

A savoir : il est également possible d’être professeur d’architecture. Pour le formateur, il lui permet d’exercer une dérogation en tant qu’indépendant ou même nommé.

Quels diplômes ?

Pour devenir architecte , un seul diplôme est requis, c’est le diplôme d’architecture. Il est publié à la suite de 5 années d’étude. Un stage doit être effectué Au cours de cette formation, la durée minimale est de deux ans.

Astuce : L’idéal est de faire un stage le plus longtemps possible pour acquérir une expérience plus grande et plus enrichissante pour le reste.

Quels sont ses devoirs ?

L’architecte a plusieurs obligations par sa profession :

  • Concevoir le travail : il doit créer le bâtiment, à la fois la partie « esthétique » du bâtiment et l’aspect technique, afin que la structure puisse être construite selon les normes.
  • Approbation des permis d’urbanisme : elle doit rassembler les unités administratives constituant le permis d’urbanisme qui permet le début de la construction.
  • Signature du contrat d’architecture : il doit envoyer le contrat d’architecture au pouvoir adjudicateur (client) du bâtiment.
  • Contrôle du site : pour s’assurer que le travail est fait au mieux, il doit également contrôler le développement de la construction. Il vise également à garantir d’éventuelles erreurs et leur gestion avant la mise en œuvre du projet.
  • Réception des travaux : après l’achèvement des travaux de construction, le Travaux livrés au client. L’architecte doit être présent à cette réunion officielle.
  • Obligation de fournir des conseils : Dans la réalisation des études de faisabilité du projet, il est tenu de fournir au pouvoir adjudicateur une obligation consultative
  • Abonnement à une police d’assurance : En cas de litige dont l’architecte est responsable, il doit indemniser le client. Pour cela, il rejoint une police d’assurance.

Comment installer un bureau d’architecture en Belgique ?

Quelques informations à connaître

Lorsqu’ un architecte ouvre sa propre entreprise, il paie ses propres cotisations de sécurité sociale. En outre, il doit être relié à plusieurs organisations, telles que :

  • Une caisse d’assurance sociale
  • Une réciprocité
  • Un fonds pour Allocations familiales
  • Une assurance accidents du travail
  • Séjour hospitalier assuré
  • S’ inscrire à l’Ordre des Architectes
  • Facultatif : Assurance revenu garanti

Étapes de la fondation du bureau d’architecture

Tout d’abord, vous devez obtenir un diplôme. Par la suite, il est possible d’envisager la création de l’agence architecturale. Tout d’abord, il est nécessaire de préparer toute la partie financière du projet, à partir du plan financier au capital de démarrage. En tant que pigiste, il existe plusieurs statuts statutaires : principalement comme complément ou assimilation à une activité complémentaire. Dans le premier cas, l’architecture est la seule source de revenus. En outre, l’architecte a un autre emploi rémunéré en Belgique. Après tout, dans ce dernier cas, le travail de l’architecte est complémentaire.

Quel type d’entreprise ?

Il existe de nombreuses formes d’entreprise pour créer votre entreprise dans l’architecture. Ce choix dépend principalement des ventes et du nombre d’employés.

Pour rappeler…

Architecte et architecte d’intérieur sont deux professions différentes.

Il y a trois statuts en tant qu’architecte indépendant.

Bonne communication

Personne ne peut réussir sans être connu !

Pour développer votre visibilité et attirer vos clients, ne négligez pas les différentes formes de communication :

  • communication numérique avec un site web multilingue qui reflète l’ADN de votre entreprise et tous les intervenants en Belgique (et ailleurs !)
  • réseaux, et ce ne sont pas seulement les réseaux sociaux numériques – très utiles – mais aussi les réseaux professionnels où vous construisez des partenariats solides et faites des recommandations les acteurs de la construction publique peuvent profiter, par exemple, qui partagent les mêmes valeurs que vous.

=> En particulier, découvrez comment les entreprises de construction peuvent se développer grâce à l’internationalisation de leur contenu.

La pratique de la profession d’architecte offre de nombreuses perspectives d’évolution après la fin des études. En fait, il est tout à fait possible de travailler pour l’Etat, dans un bureau d’architecture ou de devenir indépendant. En ouvrant votre cabinet, vous travaillez pour vous-même, plus libre de votre choix. Cependant, cela signifie que vous seul assumerez les conséquences. Si l’entrepreneuriat vous séduit, travailler ensemble dans une entreprise peut être un bon début pour fabriquer vos armes en tant que jeune architecte !